Agevillage
  >   Actualités  >     >   Plaidoyer pour les vieux de...

Plaidoyer pour les vieux de Jérôme Guedj, Député et Président du Conseil général de l'Essonne


Partager :

Plaidoyer pour les vieux de Jérôme GuedjLe président du Conseil général PS de l'Essonne et député Jérôme Guedj (courant Aubry) connaît les enjeux du vieillissement. Ce sujet semble moins tabou pour lui que nombre de décideurs politiques qui écrivent sur à peu près tous les sujets... sauf le vieillissement.
Nous lui donnons souvent la parole sur Agevillagepro.com car ce militant est aussi un acteur de terrain engagé et créatif.

Avec vigueur (tonitruance diront les détracteurs), militantisme, enthousiasme, colère, volontarisme, il nous propose "un plaidoyer pour les vieux" (les siens, ses concitoyens, nous demain) et réaffirme que "tout est politique", d'autant qu'il a testé et mis en oeuvre dans son département nombre de ses propositions comme :

- Affirmer la place et le rôle des vieux (qui ne votent pas tous à droite démontre-t-il page 86). Il promeut un Conseil de la vie sociale départemental pour défendre les droits des résidents, mais il ne souhaite pas  tomber dans les "conseils des aînés"

- Renforcer l'aide à l'autonomie et diminuer le "reste à charge" par son service public départemental (ses maisons de retraite publiques sont 30% inférieures au prix du marché, ils les appellent EHSPAD : Etablissements d'hébergement et de soins pour personnes âgées dépendante) ; la mutualisation des aides, l'accès aux soins (aux mutuelles) au point d'imaginer transférer aux départements la politique gérontologique de prévention, du bien vieillir.

- Lutter contre la maltraitance des personnes vulnérables. En Essonne, il a osé afficher il y a 14 ans, sur les murs une campagne "Rex/Mamie" où deux gamelles annonçaient les négligences, l'omerta, voire la violence. Il milite aussi pour faire évoluer l'image des maisons de retraite (qui doivent gagner en transparence, avec les avis des résidents notamment) et rappelle le besoin d'une campagne de communication massive pour donner envie de découvrir ces métiers du grand âge.

- Soutenir les aidants (avec un congès d'aides ou d'accompagnement et pas uniquement "fin de vie") et renforcer l'information  : il veut ouvrir un Agevillage essonnien "Bien vieillir en Essonne" avec les avis clients des résidents des maisons de retraite (Cf. l'annuaire d'Agevillage)

- Dégager des financements pour une "Allocation dégressive en fonction des revenus" en mobilisant l'épargne des retraités (Page 196), taxer les successions et donations, aligner la CSG des retraités et des actifs, lutter pour que la CASA aille bien à l'aide à l'autonomie.

L'auteur est IGAS (Inspecteur général de l'action sociale) et socialiste. On sent poindre un rêve légaliste d'imposer par la loi l'adaptation de notre société au vieillissement" (reprenant de nombreuses propositions du rapport Broussy).
En tous cas, il se sent les épaules pour soutenir un plan pluri-annuel et interministériel sur ces multiples enjeux qu'il juge enthousiasmants (Il rejoint l'engouement pour la "Silver Economie" même s'il n'aime pas l'anglicisme).

Dommage qu'il ne tombe pas le mot "dépendance" dans ses EHSPAD, qu'il n'ose aller vers la fin de la discrimination entre la PCH des personnes handicapées (jusque 12H d'aides par jour) et l'APA des personnes âgées (à peine 3h30). Il ne chiffre pas l'écart pourtant de 7 à 8 milliards d'euros.

En tant que Président de Conseil général, il pose le département comme LA référence des politiques gérontologiques quand on sait que le mille-feuilles administratif réclame des simplifications aux profits de guichets plus proches (intercommunaux : Maisons de l'autonomie).

Un ouvrage engagé, dense, et vivant.

Plaidoyer pour les Vieux [Broché]
Guedj Jérome (Auteur)
Prix conseillé : EUR 16,90
Broché: 224 pages
Editeur : JC GAWSEWITCH EDITEUR (19 septembre 2013)
Collection : COU DE GUEUL
Pour commander en ligne Plaidoyer pour les Vieux


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

yveline

04/10/2013 04:10

SUICIDE ASSISTE


je suis moi meme une personne agée de 60 ans et je suis tout à fait en accord avec vous. On augmente la durée de vie mais on ne donne pas aux gens la possibilité de vivre leur vieillesse dans des conditions sinon optimales du moins décentes pour certaines catégories de gens pauvres je voudrais aussi pousser un coup de gueule concernant le suicide assisté que je souhaiterais voir légaliser car quand on devient vieux, souvent on devient aussi malade et si on ne veut ni souffrir ni se soigner pour motifs personnels en cas de maladie, et bien on nous laisse dans le désespoir et une grande solitude car tout le monde n'a pas le courage de passer sous le train ou sauter du 30e etage...




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -