Agevillage

L'Organisation Mondiale de la Santé lance un cri d'alarme sur le vieillissement à l'échelle mondiale

Le grand âge va dominer l'ordre du jour des politiques de santé


Partager :

Dans une série d'études publiées dans la revue The Lancet, l'OMS estime que les systèmes de santé de tous les pays vont devoir faire face au défi du vieillissement.
 
Dans une étude publiée dans la revue The Lancet, le département des statistiques de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) affirme qu’en 2020, pour la première fois dans l'histoire, le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus représentera un septième de la population mondiale. Ils seront deux milliards en 2050 et représenteront un habitant de la planète sur cinq. A cette même date, les 60 ans et plus dépasseront en nombre les enfants de moins de cinq ans. 
 
"Le vieillissement arrivera en tête de l'ordre du jour de toutes les politiques de santé", a indiqué à Genève le docteur Sommath Chatterji, coordinateur de l'étude, à l’occasion d’une conférence de presse.
 
Les craintes de l’OMS concernent surtout « les pays à revenus faibles ou moyens dont les services de santé ne sont pas formés aux questions du vieillissement". Les maladies qui arriveront en tête des préoccupations des médecins sont « le cancer, les maladies respiratoires, l'arthrose, les troubles mentaux et neurologiques » indique le docteur Tiers Boerma, directeur du département des statistiques de l'OMS. 
 
Les personnes atteintes de démence verront leur nombre passer de 44 millions aujourd'hui à 135 millions en 2050. 
 
L'OMS préconise le développement d’une "couverture de santé universelle", laquelle devra néanmoins être adaptée à chaque pays. Des mesures autoritaires pour réduire la consommation de sel et de tabac devront être prises et des cliniques mobiles pour joindre les populations rurales, étendre la diffusion des vaccins et fournir des conseils de vie saine devraient être mises en place. 


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

rEN2 vARENGE

11/11/2014 19:11

C\'est une bonne chose.


Sachant que la population humaine ne peut croitre à l'infini il faudra bien, tôt ou tard, passer par cette phase de vieillissement et le plus tôt sera le mieux car plus la population humaine sera nombreuse plus les problèmes liés à ce vieillissement seront importants.




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -