Agevillage

Pratiquer des activités artistiques pour garder la mémoire


Partager :

Les personnes qui pratiquent des activités artistiques voient retardés leurs problèmes de mémoire, d'après une nouvelle étude américaine publiée dans Neurology.

Face aux troubles cognitifs qui accompagnent souvent le grand âge, quels moyens de prévention mettre en oeuvre ? Une étude menée dans le Minnesota s'est penchée sur 256 personnées âgées en moyenne de 87 ans, ne présentant aucun trouble de mémoire au début de l'étude, pour essayer de répondre à cette question. Ces personnes ont mentionné les activités artistiques qu'elles pratiquaient, ainsi que leurs activités "sociales" (aller au cinéma, à des concerts, participer à des ateliers lecture, voyager...).

Après 4 ans, 121 personnes avaient développé des troubles cognitifs. Mais ceux qui pratiquaient des activités artistiques présentaient 73% de risques de moins ! Et la socialisation diminuait aussi le risque de 55%. A l'inverse, des facteurs aggravant le risque de développer ces troubles existent : il s'agit de facteurs génétiques, mais aussi de l'hypertension et de la dépression. Une raison supplémentaire de se faire plaisir en vous mettant à la peinture ou en allant au théâtre !


mis à jour le



LES LIENS UTILES

Culture & Hôpital

Créée en 2003, Culture & Hôpital est une association Loi 1901 à but non lucratif dont l’objectif est de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie et de la santé, au maintien du lien social des personnes hospitalisées, vivant en institution et soignées à domicile, par des pratiques artistiques et culturelles.


Culture & Hôpital
21, rue Raymond Losserand, 75014 Paris
Mail : contact@culturehopital.org
Téléphone : 01 82 09 37 68

Alzheimer Autrement

Le site de Colette Roumanoff, épouse de Daniel, malade depuis 5 ans. Elle souhaite démontrer  qu'il est possible de vivre et bien vivre avec cette maladie en misant sur les capacités restantes des malades notamment.

Elle témoigne que l'affectif, l'émotion, l'intelligence, ne sont pas affectées par la maladie, au contraire. Elle a décidé d'adapter la vie quotidienne, l'environnement aux difficultés de repères de temps, d'espace, de contexte et de toujours donner à Daniel la possibilité de rendre service, d'être utile.


Le blog Bien vivre avec Alzheimer

Après le diagnostic, la vie continue ! Conseils aux patients et aux aidants. Un message d'espoir pour les familles.

Colette Roumanoff
est metteur en scène et directrice de troupe. Suite au diagnostic de son mari, elle a mis un certain temps avant de s’inventer de nouveaux repères et de réaliser qu’il fallait en changer souvent, c’est-à-dire à réinventer sans cesse de nouveaux modes de vie.

Pour changer l’approche et l’image de la maladie d’Alzheimer, elle a créé en 2009 le site www.alzheimer-autrement.org qui prend aujourd’hui la forme plus interactive et dynamique d’un blog : www.bienvivreavecalzheimer.com.


Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -