Agevillage

Fondation de France : Appel à projets 2016 "Vivre ses choix, prendre des risques, jusqu'à la fin de sa vie"

Dates limites : le 26 février puis le 6 septembre 2016


Partager :

Logo fondation de france
La Fondation de France souhaite  soutenir des projets qui permettent une évolution des pratiques pour une meilleure prise en compte des désirs et des volontés des personnes âgées quel que soit leur état de santé. Il s’agit notamment d’aménager l’organisation du travail pour mieux concilier les contraintes temporelles des professionnels et le rythme de vie des personnes âgées.
 
La Fondation de France entend également encourager des démarches aidant les personnes âgées, les proches et les professionnels à mieux appréhender la question de la mort et du deuil pour prendre en compte autant que possible les souhaits de la personne quant au lieu et aux conditions de sa fin de vie.

Aussi, cet appel à projets vise à :
- encourager une meilleure anticipation et concertation, en particulier avec les familles, autour des situations jugées à risque ;
- permettre une plus grande liberté de parole, de choix et de décision des personnes âgées, quel que soit leur lieu de vie ;
- développer la réflexion sur le vécu du temps par les personnes âgées, pour mieux respecter leur rythme de vie ;
- favoriser la préparation aux moments difficiles avec les personnes âgées, les proches et les acteurs du « prendre soin » ;
- encourager le développement d’une démarche palliative, qui facilite la réflexion et l’élaboration de projets autour de la fin de vie et du deuil.

Quelles sont les initiatives concernées ?

Les projets peuvent être :
- des actions concrètes auprès des personnes âgées là où elles vivent et là où elles décèdent. Cela peut concerner par exemple l’accompagnement des personnes âgées et de leurs familles dans les décisions concernant leur mode de vie, le respect des habitudes et des rythmes de vie au quotidien et la fin de vie ;
- des formations et des initiatives destinées à soutenir les équipes professionnelles ou bénévoles et les aidants ;
- des échanges entre équipes, autour d’expériences ayant apporté des améliorations concrètes dans le respect du droit au choix et/ou la réfl exion sur
le droit au risque ;
- des actions permettant d’identifier les freins et leviers du respect du droit au choix et au risque, chez les familles et les professionnels;
- des actions de soutien aux personnes affectées par le décès.
 

Qui peut répondre ?

- Les associations (d’aide à domicile, de familles, d’usagers, de bénévoles, etc) et structures à but non lucratif ;
- les établissements accueillant des personnes âgées (publics ou privés à but non lucratif) ;
- les collectivités locales.

Comment répondre ?

Dossier de candidature à déposer avant le 26 février ou le 6 septembre 2016

Télécharger le dossier de présentation

En savoir plus


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -