Agevillage
  >   Actualités  >     >   Assises du vieillissement :...

Assises du vieillissement : il faut un modèle économique viable des services à domicile

Relever les défis du vieillissement


Partager :

400 participants : élus, professionnels des collectivités locales, départements, Ehpad, services à domicile, étaient réunis à Marseille ces 7 et 8 mars aux Assises nationales du vieillissement organisées par Ideal Connaissance, le département des Bouches-du-Rhône avec le soutien de l'ADF (Assemblée des départements de France), du groupe Up et d'Agevillage.

Parce que "vieillir est une chance" a souligné M.Rey, conseiller départemental délégué aux personnes âgées au CD des Bouches-du-Rhône. Son département a voté une augmentation de 4 % du budget "personnes âgées" pour 2017 avec un doublement notamment des formules de répit à domicile (ex. relayeur-baluchonneur).

Parce que "vieillir c'est vivre, dites-le" a martelé JM Caudron impliqué dans les "Cafés des âges", et promoteur, comme le Pr Pitaud, d'une politique inclusive ses plus âgés dans des villes (et villages) amis des aînés, sur les territoires.

Parce que les départements jouent le rôle de chef de file dans les politiques gérontologiques locales ont rappelé Geneviève Gueydan (CNSA) et Jean-Philippe Vinquant (DGCS) avec l'Apa 2, l'intallation du droit au répit des aidants, l'évolution des logements-foyers en résidences autonomie, les conférences des financeurs, la négociation des CPOM (Ehpad), l'expérimentation SPASAD, les CDCA...

Parce que les français veulent vieillir à leur domicile...
Tous les intervenants ont convenu qu'il fallait travailler au modèle économique des services à domicile tant le modèle des aides humaines que celui des technologies de la Silver Economie.

Zoom sur l'analyse de Hervé Bouchain, directeur autonomie et MDPH au Conseil départemental de la Gironde, membre de l'ANDASS, association nationale des directeurs d'action sociale et de santé des départements et métropoles.

Lire la suite




mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -