Agevillage

L'Anap publie son guide de prise en charge médicamenteuse des résidents

La sécurisation de la prise en charge médicamenteuse, un enjeu important de qualité des soins


Partager :

Pour lutter contre la iatrogénie médicamenteuse en établissement, l’Anap vient de publier son guide de la prise en charge médicamenteuse en Ehpad. Un processus complexe, qui nécessite l’implication de tous les professionnels concernés.

Ce n’est pas première initiative du genre. Ainsi, en 2015, l’ARS Lorraine publiait son guide sur le sujet.

L’an dernier, le Collectif du bon usage du médicament (composé d’industriels, de professionnels de santé, d’acteurs de la protection sociale et du service à la personne ou encore d’éditeurs de bases de données et de logiciels d’aide à la prescription) mettait en ligne le site Réflexe iatrogénie, qui rassemble documents, affiches, modules de formation et autres outils.

Sans oublier l’expérimentation Optim Ehpad de l’Assurance maladie, qui vise, dans les 15 premiers jours après l’admission du résident, à réaliser une évaluation des traitements conjointe entre le médecin coordonnateur et le médecin traitant pour une décision de prescription ajustée associant le résident et éventuellement sa famille.

Lire la suite


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -