Agevillage

Le théâtre pour former les médecins à l'art de l'écoute

Pour les médecins et tous les professionnels de santé


Partager :

Le nouveau serment d'HippocrateSi la médecine est de plus en plus scientifique, technologique, robotisée, standardisée, numérisée... elle reste néanmoins centrée sur une relation celle de la personne soignée, le patient et le soignant, le sachant, le médecin.

Comment ne pas saluer la Faculté de médecine de Montpellier et Nîmes qui a décidé d'intégrer des cours de théâtre pour les étudiants de 4eme année, au moment de leur spécialisation, après avoir testé ces ateliers auprès de médecins spécialistes.

Aux soins complexes, pluridisciplinaires, personnalisés, vient s'interposer la dimension humaine de l'art de la médecine.

Annonce du diagnostic, d'une récidive... les médecins ne sont pas suffisamment former à l'art de l'écoute, de l'ajustement à la réaction de l'autre, aux silences. Il faut "apprendre à parler, à dire les choses les plus graves, celles que chacun redoute d'entendre" explique Jean-Claude Carrière, écrivain, metteur en scène et scénariste dans la préface.

Par des exercices de jeux de rôles, CV imaginaire, dessins, pose de la voix, temps de présence à l'autre, souffleur... Serge Ouaknine, docteur en sciences humaines, artiste et écrivain et le professeur de cancérologie Marc Ychou, partagent leur passion du théâtre aux étudiants et médecins.

A la lecture des signes du corps, au sens de l'observation et de l'écoute, ils rappellent qu'une "situation peut se maîtriser mais qu'elle ne se contrôle pas".

Un enseignement à recommander dans toutes les facultés de médecine, auprès de nombreux professionnels de santé.

Le nouveau serment d'Hippocrate : Le théâtre à la rencontre de la médecine
Marc Ychou et Serge Ouaknine
Broché: 130 pages
Editeur : Le Manuscrit (6 février 2017)
Collection : MT.MEDECINE
Commander l'ouvrage


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -