Agevillage
  >   Actualités  >     >   Nouvelles alertes sur le bu...

Nouvelles alertes sur le burn-out des infirmiers et médecins

SQVT : santé et qualité de vie au travail


Partager :

Au lendemain du suicide d’une infirmière à l'hôpital Saint-Louis ce 10 juin et la direction de l'AP-HP de mobilise.
Elle a transmis des propositions sur la prévention des suicides et l’amélioration des conditions de travail le mois dernier aux organisations syndicales. Ces dernières dénoncent "l'inertie de l'institution face aux drames des suicides dans ses établissements".

Après la publication qui a fait réagir de la la Haute autorité de santé (HAS) sur le diagnostic de burn out, après les chiffres de la CNAMTS sur l'explosion des arrêts en EHPAD, SAD, de nouvelles études alertent.

Les syndicats d'étudiants en médecine et de jeunes médecins pointe un fort taux de dépression (28%) et l’Université de Bourgogne-Franche-Comté a interrogé 1 700 infirmières... qui alertent notament pour les professionnels libéraux. Quant à l'Observatoire régional de santé du Limousin, il témoigne dans une étude d'une dégradation de l'état de santé et de l’équilibre psychique des infirmiers et aides-soignants

Ainsi, 12 % des infirmiers (19 % de ceux exerçant en EHPAD !) ont déjà eu des pensées suicidaires sur les deux dernières années, contre 5 % de la population générale, ce qui se traduit, notamment par une prévalence des tentatives de suicide près d’une fois et demie supérieure à la moyenne.

Parmi les salariés, les aides-soignants et les cadres sont ceux qui se sentent le plus menacés par le syndrome d’épuisement professionnel (25 %) contre 14,3 % chez les libéraux et 18,8 % chez les infirmiers.

La prise de conscience monte de l'épuisement professionnel, du sentiment d'abandon, du besoin de retrouver du sens dans les pratiques, en s'engageant dans un regard différent sur le soin, des organisations souples et adaptées, connectées, comme en témoigne l'équipe de l'EHPAD les Lavandines à Roquemaure cette semaine.

Il y a urgence. Les chiffres sont alarmants.

Lire la suite


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -