Agevillage
  >   Actualités  >     >   Ehpad : l'infirmier de nuit...

Ehpad : l'infirmier de nuit fait débat

Débat houleux


Partager :

Proposée par Monique Iborra suite à la mission flash, mesure du PLFSS 2018, l’extension progressive des astreintes infirmières de nuit en Ehpad a été longuement évoquée mardi dernier par les représentants des syndicats de médecins invités aux Assies des médecins coordonnateurs. Non sans remous.

C’est Renaud Marin La Meslée, président du SNGIE (Syndicat national des gériatres et généraliste intervenants en Ehpad), qui lance le débat.

« Nous sommes parfois contraints de refuser des résidents potentiels car le besoin en soins est trop lourd. Il faut booster les établissements, leur mettre un petit moteur électrique et ce moteur, ce n’est pas l’infirmière de nuit », affirme-t-il.

Applaudissements des 80 médecins coordonnateurs présents. Un poste d’infirmier de nuit correspond à 2,2 postes, soit, avec les charges, 110 000 euros, poursuit-il

Lire la suite


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -