Agevillage
  >   Actualités  >     >   SFGG : intérêts de la conci...

SFGG : intérêts de la conciliation médicamenteuse

Mobilisation pluridisciplinaire face à la iatrogénie médicamenteuse


Partager :

La conciliation des traitements médicamenteux (ou conciliation médicamenteuse) est une démarche qui permet de prévenir et d’intercepter les erreurs médicamenteuses.

Pour la Haute Autorité de Santé (HAS), cette démarche epose sur la transmission et le partage d'informations complètes et exactes entre les membres de l'équipe de soins et le patient tout au long de son parcours.

Entre 2010 et 2014, la HAS informe que 21 320 erreurs médicamenteuses ont été interceptées et corrigées chez 22 863 patients de plus de 65 ans hospitalisés après passage aux urgences dans 8 établissements de santé. En moyenne, une erreur médicamenteuse et un changement de traitement non documenté ont été constatés par patient ayant bénéficié de la conciliation lors de son admission.

46 188 situations à risque ont été gérées grâce à la conciliation des traitements médicamenteux chez 27 447 patients conciliés à leur admission dans 9 établissements.

La HAS a publié un guide pour faciliter le déploiement de cette démarche en établissement de santé, en lien avec les professionnels de ville.

Zoom sur des études cliniques présentées en Poster aux Journées annuelles de la SFGG 2017 : société française de gériatrie et gérontologie.

Lire la suite


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -