Agevillage
  >   Actualités  >     >   Rétrospective 2017 : les fa...

Rétrospective 2017 : les faits marquants

Difficile adaptation de notre société à son vieillissement


Partager :

La rédaction d'Agevillagepro a jeté un oeil dans le rétroviseur pour l'année 2017, avant de regarder devant, vers 2018.

Les services d'aides ont toujours mauvaise presse. Les difficultés pour financer les services restent importantes malgré la loi ASV et l'APA 2 à domicile.
Les inégalités des territoires se font plus visibles. Et même si des Villes Amies des Ainés se mobilisent, on voit que notre pays n'est pas assez inclusif – dementia friendly – alors que 5eme risque reste attendu par les français. S'ils sont de plus en plus conscients des enjeux de l'aide à l'autonomie et ne voudront pas être traités comme les très vieux aujourd'hui (voir la Une de Libération cet été : "tous nos vieux de bonheur").

"On ne les met pas au lit, on les jette"
Une autre Une, celle du journal Le Monde en plein été, a réveillé les consciences sur les coupes budgétaires dans un secteur notoirement sous-doté.
Pour autant, on voit que notre "âgisme" individuel et collectif reste bien présent.
Qui pour défendre la cause des plus fragiles, des plus vulnérables, notamment les personnes atteintes de maladies neuro-dégénératives (se mettre dans leur peau ne doit pas empêcher de les voir que comme des personnes avant tout) ?
Qui pour entendre la fatigue, l'épuisement, la révolte de professionnels en nombre insuffisant, pas suffisamment formés, accompagnés, managés ?
Fin octobre l’AD-PA de Pascal Champvert a mobilisé une inter-syndicale inédite. Elle a écrit au président Macron pour réclamer des moyens, des ratios opposables en EHPAD. Des grèves se sont déclenchées et un mouvement s'organise pour le 31 janvier 2018.

2017 rime donc avec ces 117 jours de grève à l'EHPAD de Foucherans dans le Jura et 7 groupes de mots clés analysés :

  • Tarification/financement : cap vers les CPOM
  • RH/QVT : qualité de vie au travail, 
  • Du domicile à l'EHPAD en passant par la logique de parcours avec des offres intermédiaires
  • L'aide aux proches aidants
  • L'innovation pour prendre soin, 
  • et enfin quel portage politique des enjeux du vieillissement ?


Lire la suite


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -