Agevillage

Numérique : 10 à 50 % des emplois vont changer

Se former tout au long de la vie pour renforcer son capital humain


Partager :

La Chaire TDTE (Transition Démographique, Transition Economique) traitait ce 31 janvier de l'impact du numérique, du choc technologique sur les emplois de demain et la formation professionnelle. 10 à 50% des métiers actuels seront impactés.

L'occasion pour le député Sylvain Maillard, La République en Marche, membre de la commission des affaires sociales, de rappeler la réforme à venir de la formation professionnelle, de l'apprentissage et de l'indemnisation chômage. Il veut améliorer le taux d'accès à la formation professionnelle tout au long de la vie (36% en France, 50% en Allemagne), et la valorisation des "soft skills", ces compétences douces, comportementales qui  font appel à l'intelligence émotionnelle, bref le capital humain.

Télétravail, télé-suivi, télémédecine, téléassistance, télésurveillance, gestions des données de santé dans le parcours de soin... les technologies vont impacter les métiers de l'aide et du soin dans les années à venir. Au coeur du réacteur : la gestion des données de santé du diagnostic au suivi du parcours de soin, de santé (adaptation du domicile, aides techniques, accueils dédiés, habitats médicalisés...).

Et la récente incursion du groupe La Poste dans le soutien et l'aide à domicile, le développement de syndicats privés dans l'aide à domicile, font dire aux
experts de Xerfi Precepta, qu'une reconfiguration totale du marché des prestations de santé à domicile (PSAD) devient possible.

Lire la suite


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -