Agevillage
  >   Actualités  >     >   Poupons et diversion : ques...

Poupons et diversion : questions éthiques et pratiques

S'interroger sur ce qui choque estime le Pr. Emmanuel Hirsch


Partager :

Plusieurs médias (Libération, L'Obs) se sont interrogés sur la proposition de poupées empathiques pour les uns, de poupons plus ou moins ressemblants, pour les personnes malades, désorientées atteints de pathologie neurodégénératives (Alzheimer), en Ehpad.
"Face à la réalité actuelle du prendre soin dans ces institutions, pourquoi cette proposition, cette diversion, choque-t-elle ?" interroge le Pr. Emmanuel Hirsch, directeur de l'Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France et de l'Espace national de réflexion éthique sur les maladies neurodégénératives.

Des poupées qui font du bien ?
Agevillage a demandé à plusieurs équipes qui proposent ces poupées, leurs constats, analyses, réflexions.
Toutes témoignent de propositions à la carte, d'une communication active avec les familles, avec les équipes, avec les médecins, suivie d'une évaluation régulière des bienfaits constatés (apaisement, sentiment de se sentir utile, langage retrouvé) mais aussi des risques de mal-être (anxiété, réactions des autres résidents qui ne supportent pas ces poupées).

Poupées choquantes
Infantilisantes, artificielles, ces poupées peuvent aussi être choquantes pour les proches et les autres résidents qui savent ce qu'elles sont.

"Il s'agit de faire avec la réalité telle qu'elle est", insiste le Pr Emmanuel Hirsch. Quelles réponses apportent notre société à ces maladies neurodégénératives, ces troubles du comportement, ces confusions, ces anxiétés, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 en établissement spécialisé ?
Saluons ces équipes qui innovent, testent, expérimentent avec les personnes, avec leurs proches, avec prudence et détermination, dans ces milieux encore trop fermés, aseptisés, sclérosés.
 
Lire la suite


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -