Agevillage

Appel à candidatures pour l'expérimentation d'un temps de psychologue en SSIAD/SPASAD - ARS Nouvelle-Aquitaine

Clôture le 16 novembre 2018


Partager :

L’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine lance un appel à candidatures pour l’expérimentation d’un temps d’intervention de psychologue SSIAD ou SPASAD.
Il s’inscrit dans le cadre de la mesure 21 du Plan Maladies Neuro-dégénératives 2014-2019.

L’ARS Nouvelle-Aquitaine lance un appel à candidatures pour l’expérimentation d’un temps de psychologue en services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) ou services polyvalents d’aide et de soins à domicile (SPASAD).

Cette expérimentation, d’une durée de trois ans, s’inscrit dans le cadre de la mesure 21 du Plan maladies neuro-dégénératives (PMND) 2014-2019. Elle vise le renforcement et l’adaptation de l’intervention des SSIAD et des SPASAD aux besoins des personnes atteintes d’une maladie neuro-dégénérative. L’appui d’un psychologue auprès de ces patients, de leurs aidants mais aussi des équipes confrontées à des situations difficiles, constitue un enjeu fort d’amélioration de l’accompagnement à domicile.
Moyens dédiés

Au niveau national, 50 ETP de psychologue sont financés. Ils ont été répartis entre les régions sur la base du nombre d’ALD  15, 16 et 25 (maladie d’Alzheimer ou apparentée, maladies de Parkinson, sclérose en plaques).

Pour la région Nouvelle-Aquitaine, 5 ETP sont attribués dont 2 pour l’ex-région Aquitaine, 2 pour l’ex-région Poitou-Charentes et 1 pour l’ex-région Limousin. Le total des financements s’élève à 250 000 €.

Le temps de psychologue ne devant pas excéder 0,5 ETP par projet (soit 25 000€), 10 projets sont finançables dans le cadre de l’expérimentation, soit 4 pour l’ex-région Aquitaine, 4 pour l’ex-région Poitou-Charentes et 2 pour l’ex-région Limousin.

Services éligibles


L’appel à candidatures concerne les SSIAD existants, accompagnant des personnes à domicile atteintes de maladies neurodégénératives et remplissant l’une des deux conditions suivantes :

- SSIAD d’une capacité minimale de 50 places, disposant à la fois d’une autorisation de places pour personnes âgées et d’une autorisation de places pour personnes en situation de handicap ;

- SSIAD d’une capacité minimale de 50 places, disposant à la fois d’une autorisation de places pour personnes âgées et d’une équipe spécialisées Alzheimer.

Pour remplir ces critères (capacité et catégorie de publics), plusieurs SSIAD (2 à 3 maximum) peuvent se regrouper par voie de convention ou de GCSMS pour proposer un projet commun. Leurs capacités réunies (50 places minimum) doivent permettre la mobilisation d’un psychologue commun aux services, intervenant sur un territoire dont l’étendue rend possible l’organisation de l’intervention d’un psychologue au domicile.

Ne sont pas exclus les SSIAD disposant déjà d’un psychologue recruté en dehors du cadre de l’expérimentation de la mesure 21 du PMND.

La mise en œuvre des postes est attendue pour le 1er mars 2019.

Public cible


L’appui du temps de psychologue s’adresse :

  •     aux patients âgés ou en situation de handicap présentant une maladie neuro-dégénérative pris en charge en SSIAD ou SPASAD
  •     au binôme aidé-aidant
  •     aux intervenants à domicile professionnels du SSIAD/SPASAD .

Documents à télécharger



mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -