Agevillage
  >   Actualités  >     >   Drame de l'Ehpad de Lherm :...

Drame de l'Ehpad de Lherm : réagir face aux TIAC

Signalement et mesures de prévention


Partager :

Après le décès de 5 résidents et l’hospitalisation d’une douzaine d’autres personnes âgées, Agnès Buzyn s’est rendue hier à l’Ehpad La Chêneraie de Lherm (31) et s’est engagée à ce que toute la lumière soit faite sur ce drame. L’enquête de l’ARS Occitanie devrait en préciser la cause exacte rapidement, mais la piste de la TIAC (toxi-infection alimentaire collective) est privilégiée.

Le 31 mars, l’ARS Occitanie a été alertée « d’une suspicion d’intoxication alimentaire ayant entrainé le décès de 4 personnes âgées et l’hospitalisation de 15 autres résidents », indique l’agence dans un communiqué.

Puis un cinquième résident de cet Ehpad Korian, qui accuillait 82 personnes âgées, est décédé à l’hôpital.

Les familles ont tout de suite été notifiées : « Les gendarmes sont venus me prévenir vers 1h30 », dans la nuit de dimanche à lundi, raconte Alain Lapeyre, le fils d'une des cinq victimes, Antoinette, âgée de 93 ans, au micro de France 3 Occitanie.

Comme toujours en cas d’événement grave, l’ARS a démarré des investigations médico-administratives.

En parallèle, le parquet de Toulouse s’est saisi du dossier et les investigations judiciaires sont en cours sur place pour déterminer les causes du drame.

Les cuisines de l’établissements ont été mises sous scellés et les repas-témoins mis sous séquestre.

Autopsies et analyses biologiques ont également été effectuées.

Trois plaintes ont par ailleurs été déposées par les familles des victimes, indique La Dépêche du Midi.

L’événement est en effet particulièrement grave. En 2017, 1 310 toxi-infections alimentaires collectives avaient été déclarées en France, dont 10 % environ étaient survenues en institut médico-social.

Elles avaient affecté 13 010 personnes, mais engendré "seulement" 6 décès.

Déclaration obligatoire

Les TIAC font partie des maladies à déclaration obligatoire. Pour rappel, on parle de TIAC dès lors que l’on recense « au moins 2 cas similaires d'une symptomatologie en général gastro-intestinale, dont on peut rapporter la cause à une même origine alimentaire », précise l’Institut national de veille sanitaire.

Elles doivent être signalées « sans délai et par tout moyen approprié » à l’ARS du lieu d’apparition, afin que l’Agence puisse mettre en œuvre des mesures de prévention et mener une enquête si nécessaire.

Cette déclaration doit être effectuée par « les médecins et les biologistes qui suspectent ou diagnostiquent une des maladies à déclaration obligatoire ».

Dans un deuxième temps, les déclarants doivent transmettre une fiche de notification spécifique à l’agence.

Prévenir les TIAC

Pour éviter de telles situations, un vrai risque en Ehpad comme le souligne Jean Arcelin dans son livre Tu verras Maman, tu seras bien, il est évidemment essentiel d’appliquer les règles d’hygiène courantes, en cuisine mais pas uniquement : l’agent pathogène ne vient pas nécessairement des denrées alimentaires. C'est la cas notamment de la bactérie E.coli, avec de nombreux cas de transmission par voie féco-orale.

Il faudra donc procéder à :
  • Un lavage des mains rigoureux, notamment en cuisine ;
  • Un lavage soigneux des ustensiles de cuisine ;
  • Une large mise à disposition de gel hydroalcoolique ;
  • Un nettoyage minutieux de l’environnement (cuisine, poignées de portes…...
Il est également indispensable de mettre en œuvre une démarche HACCP, qui vise à maîtriser la sécurité et la qualité des denrées alimentaires, et donc les problèmes liés à la transformation d'aliments ou de boissons, la distribution, la vente, la restauration.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Marité

25/04/2019 23:04

Désinfecter...


On peux désinfecter les mains des patients aussi....



ON CONNAIT LA CHANSON

10/04/2019 22:04

A quand une véritable hygiène


Vous dites laver les poignées de porte ? et les mains ? et les ongles sales quand on laisse manger la soupe avec les doigts (pour permettre aux résidents de garder leur autonomie) !!! etc




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -