Agevillage
  >   Actualités  >     >   La naissance de la gérontol...

La naissance de la gérontologie chez l’Harmattan

Entretien avec Jean Bassaler, acteur et témoin de vérités à rappeler


Partager :

Jean-Jacques Amyot, directeur de l'OAREIL à Bordeaux, auteur de nombreaux ouvrages en gérontologie, a longtemps travaillé avec Jean Bassaler.

La complicité des deux hommes se lit dans cet ouvrage sous forme d'entretien "à bâtons rompus" : professionnels de terrains, chercheurs, philosophes, humoristes, partageant un goût certain pour la provocation..

Jean Bassaler est né en 1925. Après un doctorat en droit il entre à la CPAM de Bordeaux, où il fera carrière jusque la diriger à partir de 1973; Chercheur, promoteurs de projets, il est un acteur des politiques gérontologiques.

Jean Bassaler a trois sujets de prédilections :
- les questions de santé et l'âge : on le nomme le "thuriféraire de la prévention" (actions d'éducation à la santé)...
- des vraies et fausses statistiques, des faux chiffres notamment sur le "coût des vieux" : "les dépenses de santé se stabilisent voire régressent à partir d'un certain âge, notamment chez les centenaires" (étude-ventilation complète d tosu les réglements, sans limitation d'âge et pendant plusieurs années à la CPAM de Bordeau de 1970 à 2002, page 161)
- les centenaires :"rira bien qui ridera le dernier"

Par cet ouvrage, il espère transmettre ses idées "qui n'ont pas vieilli"
- la sécurité sociale est un "amortisseur de crise" (...) elle réinjecte dans les circuits économiques les sommes considérables qu'elle prélève, constitue le meilleur instrument de progrès et de paix sociale qui n'ait jamais été inventé en France."
- Des réformes doivent être réalisées pour simplifier les systèmes de protection, de soins envers les personnes âgées. Jean Bassaler est convaincu que la richesse produite chaque année permettra l'amélioration des conditions de vie.

La naissance de la gérontologie
Jean Bassaler, témoin et acteur
Jean-Jacques Amyot
L'Harmattan
240 pages - 21 euros
Pour commander : cliquez-ici


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -