Agevillage
  >   Actualités  >     >   L'animation des personnes â...

L'animation des personnes âgées en institution de Philippe Crone, nouvelle édition


Partager :

Animation pour les personnes âgées en institutionL’animation est maintenant bien présente dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, constate l’auteur. Pourtant l’animateur, souvent seul travailleur social dans l’établissement a encore du mal a trouver sa place et à conduire un projet bien intégré  aux autres projets de la structure estime Philippe Crone. Or, affirme-t-il « Seule la bonne articulation de l’ensemble des projets des différents services garantit la qualité d’accompagnement du projet personnalisé.
Ce guide, à l’attention des aides soignants et animateurs tente d’apporter des réponses et des pistes de travail à chacun selon les particularités de son institution, de sa spécificité socio-culturelle et des capacités des résidents accueillis.

L’auteur présente dans un premier temps sa perception de l’entrée en institution, selon les situations des personnes accueillies et l’état de « dépréciation » qui est fréquemment le leur à ce moment. Il propose pour tenter d’y faire face 5 repères pour un processus d’adaptation : identité, vie sociale, environnement proche, environnement géographique et culturel et envie de découverte. Le résident tel un « arbre transplanté »,  dit l’auteur conserve en général son identité, sa racine principale. Le projet d’animation consiste notamment à consolider la base puis de permettre progressivement aux  racines secondaires de se réimplanter.

Respect, disponibilité, enjouement, patience, humilité, stimulation doivent être les valeurs, compétences de l’animateur aidé dans sa tâche par les familles et les bénévoles dont « les apports relationnels sont indéniables ». Philippe Crone fournit des pistes pour l’évaluation de l’animation qui doit combiner outils et adaptation des résidents.

Une large part de l’ouvrage est consacrée à l’animation auprès des personnes désorientées et expose les différents type de mémoire suggérant au soignant de « solliciter les mémoires encore actives ».  L’auteur fait part des apports dans sa pratique des travaux d’Yves Gineste et Rosette Maresotti concepteur de la Philosophie de l’Humanitude dans les soins et notamment de « La capture sensorielle » tout en mettant toutefois en garde contre le risque de « surcharge sensorielle » que peut provoquer une surcharge de « stimuli ».

Plus concrets encore les trois derniers chapitres proposent différents types d’ateliers (y compris les séjours) et des clés pour les conduire. « Lorsque l’aventure nous conduit auprès de personnes fragiles comme celles qui sont atteintes de la maladie d’Alzheimer et que l’on peut dispenser de la sérénité là où il y a de l’angoisse, on peut penser qu’on fait le plus beau métier du monde », conclut Philippe Crône.

L’animation des personnes âgées en institution de Philippe Crone
Broché: 118 pages
Editeur : Masson; Édition : 2e édition (10 février 2010)
Collection : Formation et pratique de l'aide-soignant
Pour commander en ligne

De Philippe Crône, lire aussi sur Agevillage
- Rôle et place de l'animation en structure d'accueil de personnes âgées démentes
- Agitation en Unité Alzheimer : la continuité de vie en "fondu enchainé" 

En savoir plus et découvrir les formations animées par Philippe Crône


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -