Agevillage

Des évaluations (PATHOS) pour fermer des lits de soins de longue durée ?


Partager :

Une meilleure orientation des personnes âgées relevant d’une institution est souhaitable, en particulier entre les EHPAD (ex maisons de retraite) et les services de Soins de Longue Durée des hôpitaux (ex longs séjours).

Dans ce but, il était nécessaire d’apprécier non seulement la dépendance (par AGGIR) mais aussi les maladies des résidents. Pour cela , un « outil » a été mis au point : PATHOS.

 On s’attendait donc à une évaluation généralisée des personnes hébergées en institution, voire au domicile afin de fixer les capacités des services chargés des pathologies les plus lourdes : les Soins de Longue Durée (SLD).

Quelle ne fut pas notre surprise de constater que nos décideurs profitaient de cette nécessité pour réduire les capacités des SLD par une manœuvre habile : l’évaluation décisive ne porte que sur les seuls SLD. Ainsi, très nombreux sont ceux qui devraient en bénéficier. Ils seront pourtant laissés à l’extérieur, dans des structures plus ou moins médicalisées, plus ou moins adaptées à leur état de santé, à moindre coût.

 En ce sens, la circulaire du 10 mai 2007 est une merveille de verbiage enrobant une décision dure : la programmation de la réduction des capacités des services hospitaliers les plus demandés et les mieux remplis en France. Et pour cause.

Tout ceci est d’autant plus inquiétant que l’on nous affiche une volonté de perfectionnement des évaluations dans un but de rentabiliser l’hôpital.

 Si l’on y ajoute la poussée démographique certaine à venir, que deviendront les personnes âgées fragiles et malades ? Les promesses ambitieuses du plan Grand Âge seront-elles vraiment tenues alors que l’on commence par réduire la voilure ?A mon sens, il importera à tous ceux qui sont soucieux du sort des personnes âgées d’empêcher que des soucis gestionnaires et réducteurs l’emportent sur le bon sens et l’intégrité des filières gériatriques. Sans parler de leur indispensable développement. Bernard Pradines, médecin gériatre, président de SOSLD (SOS Longue Durée)
http://www.geocities.com/bpradines/SOSLD.html


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -