Agevillage
  >   Actualités  >     >   "Madame la Ministre, l...

"Madame la Ministre, le handicap comme la santé, n'a pas d'âge": lettre ouverte de la Fnapaef à Roselyne Bachelot-Narquin


Partager :

Dans une Lettre ouverte à Roselyne Bachelot Narquin, Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, Joelle Le Gall et Marc Reybaud, respectivement Présidente et Vice-Président de la Féderation nationale des associations de personnes âgées et de leurs familles (FNAPAEF) reviennent sur la question de la barrière d’âge. « Les citoyens de toutes opinions politiques qui ont participé aux différents débats sur la dépendance ont retenu que le gouvernement rejette la suppression de la barrière d’âge en matière de handicap. »

La Fnapaef rappelle avec force qu’elle veut la « reconnaissance d’un droit universel au maintien de l’autonomie, indépendamment de l’âge et de l’origine du besoin de soin.  Concrètement ce nouveau droit a pour but de permettre en complément de l'assurance maladie, le soutien à l'autonomie» mentionnne le courrier adressé à la Ministre, reprenant en ces termes ceux du "Manifeste pour un vrai cinquième risque" rédigé par le Collectif au nom éponyme, auquel la Fnapaef est associée. 

"Vouloir la convergence, c'est risquer de l'avoir vers le bas !" Les signataires du courrier dénoncent les propos tenus par Roselyne Bachelot-Narquin lors des 5èmes rencontres parlementaires sur la dépendance et lors du débat interdépartemental d'Ile de France

Affirmer que la demande des personnes de moins de 60 ans en situation de handicap n'est pas la même que celle de plus de 60 ans c'est oublier quelques éléments des demandes qui convergent quel que soit l'âge, dit la Fnapaef qui se réfère au rapport 2010 du Conseil national consultatif des personnes handicapées.

Lire la "Lettre ouverte" de la Fnapaef à Roselyne Bachelot-Narquin (4 juin 1011)


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -