Agevillage

Le Front national veut rétablir les droits de douane pour financer la perte d'autonomie

Les revenus du capital également mis à contribution


Partager :

Le programme électoral du Front National concernant l'aide à l’autonomie préconise la création d’une « cinquième branche du régime général de Sécurité sociale » pour permettre la prise en charge collective du handicap des personnes âgées, sans que le système ne repose sur des mécanismes assurantiels privés.

Cette cinquième branche "chapeautera l’ensemble des moyens financiers et humains existants (allocation personnalisée d’autonomie) et les établissements de santé. Elle aura pour mission principale d’améliorer les conditions de prise en charge de la perte d’autonomie et de l’hébergement en établissement médico-social. Elle sera également en charge d’évaluer scientifiquement les besoins liés à la dépendance afin d’adapter les politiques publiques et les modes de vie et d’organiser la formation à la gestion de la dépendance".

A court terme, "le reste à charge des personnes dépendantes sera diminué pour permettre à tous de vivre dans la dignité".

Pour le FN, le financement des dépenses supplémentaires de la nouvelle branche de la sécurité sociale "ne doit pas reposer sur les salariés, afin de ne pas pénaliser l’emploi, ni sur des retraités déjà largement précarisés et oubliés par le pouvoir".

 Le FN prévoit de convoquer "une conférence du financement de la dépendance" qui étudiera les trois sources principales suivantes:

  •  Un vaste plan d’économies
  • Les recettes issues des droits de douane
  • Une plus grande taxation des revenus du capital


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -