Agevillage

Securité sociale : les retraités seront taxés à hauteur de 0,15%

Fin de l'exonération à la Contribution solidarité autonomie (CSA)


Partager :

Les pensions des retraités imposables seront soumises à un prélèvement annuel de 0,15%, pour aider au redressement des comptes de la Sécu en 2013 puis, à partir de 2014, pour financer la perte d'autonomie, a annoncé la ministre des Personnes âgées Michèle Delaunay vendredi.

"Il est arbitré que les retraités contribueront au redressement des finances de la Sécurité sociale pour 0,15% de leurs pensions", a déclaré Mme Delaunay. Par la suite, "à partir de l'année prochaine (2014, NDLR)", ce prélèvement contribuera au financement du projet de réforme de la perte d'autonomie des personnes âgées, a-t-elle ajouté, confirmant une information des Echos.

Cette mesure figurera dans le projet de budget de la sécurité sociale, qui devait être présenté lundi 1er octobre.

Il s'agit ainsi de soumettre les retraités à la Contribution solidarité autonomie (CSA), créée en 2004 pour financer la dépendance des personnes âgées, alors qu'ils en sont actuellement exemptés. Mais ils seront soumis à un niveau moindre que les salaires, taxés à 0,3%.

Jeudi 27 septembre, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait exclu d'augmenter le taux de CSG pour les retraités en 2013, mais laissé entendre que les retraités les plus aisés pourraient dans l'avenir contribuer au financement de la perte d'autonomie au nom de la "solidarité intergénérationnelle".

Evoquant le "grand chantier" du financement de la perte d'autonomie, M. Ayrault avait indiqué sa volonté de regarder "comment la solidarité intergénérationnelle pourra jouer pour les retraites les plus importantes". La ministre de la Décentralisation Marylise Lebranchu s'était déclarée "ouverte" à un financement reposant notamment sur les droits de succession.

Après la canicule de 2003, le gouvernement Raffarin avait instauré une "journée de solidarité", à l'origine le lundi de Pentecôte pour financer la perte d'autonomie. Quelle que soit la modalité retenue (suppression de RTT, heures supplémentaires non rémunérées ...), les employeurs versent la CSA sur la base des rémunérations versées normalement pour une journée.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Clodhel 1933

03/10/2012 17:10

Taxé les retraités !!!!


J e suis, moi aussi, outré de cette disposition de la taxation des retraites de nos anciens ayant des petites retraites. Ce sont eux, ces retraités dit "nantis" qui accueillent leurs enfants au chomage, qui aident les petits enfants en les gardant dans l'attente du retour du travail des parents ou pendant les vacances. ce sont eux surtout qui se trouvent à animer, bénévolement des associations ou des épiceries sociales. leur action est primordiale, et les 0.15% que vont va leur ponctionner, sera autant en moins pour effectuer de déplacements pour donner des colis ou repas à des anciens cloués chez-eux. C'est inadmissible.



gaby1946

02/10/2012 18:10

Pourquoi cette taxe de 0.15 % sur les revenus des retraités imposables ?


Je suis outrée. Alors que la majorité des retraités sont loin d'être des niçois et/ou ceux qui peuvent se payer des croisières ou des voyages du 3ème âge (soi-dit en passant, ça fait tourner l'économie), le gouvernement va taxer tous les retraités imposables sans autre forme de procès !!!! Mais il y a une sacrée différence entre le montant des pensions des plus petites pensions imposables et le montant des plus grosses pensions imposables. Et, ce au moment où des études sont faites qui tirent la sonnette d'alarme car de plus en plus de retraités sont obligés d'aller aux restaus du coeur ou dans les épiceries sociales, alors qu'il n'y a jamais eu autant de dossiers de surendettement déposés en banque de france par les retraités, souvent parce qu'ils se retrouvent avec leurs enfants largement adultes qui reviennent à la maison avec femme et parfois enfants parce qu'ils n'ont plus de travail, qu'ils ne peuvent plus payer de loyer etc..... Dans les retraités imposables il y a des handicapés, des personnes qui vivent dans l'isolement, et pour tous il y a aussi les médicaments qui leur permettent de vivre mieux et plus longtemps mais qui sont de moins en moins remboursés y compris pour les 100 %, il y a les lunettes qu'il faut changer régulièrement, les appareils dentaires que bien d'entre eux ne peuvent se payer et ils restent édentés avec comme consigne de surtout bien manger, il y a les courses qui pèsent de plus en plus lourd sur les dépenses, le chauffage : au 21ème siècle, les vieux vont devoir avoir froid l'hiver comme leurs ancêtres parce qu'ils ne peuvent plus faire remplir les cuves autant qu'il faudrait, il y a l'électricité qui augmente : on va devoir lire le soir à la bougie ??? Mais où nous emmènent les politiques de gauche comme de droite depuis la fin des 30 glorieuses ????????? On ne sert à rien, on est des charges, des boulets, alors, pourquoi ne pas nous piquer à l'âge qui serait savamment déterminé pour qu'on ne représente plus un tel problème ? Pas de place dans les hôpitaux, pas de place dans les maisons de retraite, des aides qui vont aller en diminuant de plus en plus et des enfants au chômage qui ne pourront assumer ??????? De grâce, piquez-nous à moins que vous préfèriez qu'on se suicide afin de vous éviter un problème de conscience !!!!!!!!! Le taux de suicide chez les personnes âgées, comme les dossiers de surendettement et la queue aux restaus du coeur pour les personnes âgées, ne fait qu'augmenter. Bon, une statistique de plus, mesdames messieurs les décideurs depuis 1974, ne vous faites pas de souci, ce n'est qu'un mauvais moment à passer après parfois des années de galère ! Quant à la raison donnée pour cette ponction de 1.50 %, à savoir aider à payer la dépendance des personnes âgées, ouah, il fallait la trouver celle-là, je suis sûre que tout le monde va y croire ! Pour avaler moins de lexomil, il faut : se détendre, sortir, aller aux spectacles, voyager, bien se nourrir, avoir un bon moral, bien dormir, se reposer en particulier le cerveau etc.....Je ne suis pas pour celui que j'appelle mon copain le lexomil mais puisque tout le reste m'est interdit par manque de moyens et de mobilité, lui au moins, pour l'instant, il est encore remboursé, c'est un LUXE que je peux me permettre. J'arrête là mon bavardage, il faut que j'appelle CANAL SAT pour supprimer l'abonnement, ça me fait trop lourd en charges, mon mari handicapé amoureux du foot, qui n'a que la télé pour se distraire, devra faire sans. Après tout un vieux et handicapé en plus, on ne va pas faire dans la dentelle !




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -