Agevillage

Lozère : l'ARS commande une mission d'inspection après la disparition et la mort d'un homme âgé


Partager :

Une dépêche publiée par l'AFP révèle que l'Agence Régionale de Santé du Languedoc Roussillon (ARS) vient tout juste de diligenter une mission d'inspection dans l'Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) de Langogne en Lozère. 


Elle fait suite à la disparition et au décès d'un homme âgé le week-end dernier. La disparition de cet homme aurait été signalée dans les 40 minutes et des recherches auraient été menées immédiatement par le personnel au sein de l'établissement puis par la Gendarmerie.

L'objectif de cette mission d'inspection reste "de déterminer les modalités concrètes de surveillance, de prise en charge et de suivi des résidents, en particulier les modalités d'élaboration des plannings et les modalités d'accès et de sécurité de l'établissement". Le Monsieur serait en effet sorti en même temps que des familles visitant un proche.

Encore une fois se pose ici la question de la surveillance des personnes âgées et du droit au risque. Une affaire à suivre.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

i3s solutions

14/02/2013 12:02

Sécurité des personnes âgées psychodépendantes en Ehpad


Il existe de nouvelles solutions afin de concilier autonomie des personnes tout en maintenant leur sécurité. I3S Solutions a développé une solution anti-errance à base d'étiquettes textiles RFID intégrées aux vêtements des résidents. En cas de sortie intempestive, l'alerte est immédiatement transmise au personnel soignant. Plus discrète que des bracelets et surtout moins intrusive, celle solution a le mérite d'être efficace et sécuriser les personnes psychodépendantes sans les pister. En savoir plus, consultez www.i3s-solutions.fr



jfn

13/02/2013 12:02

déambulation


nous savons formellement qu'une personne désorienté cherche à fuir par tous les moyens ,redoublons de prudence ,la domotique ,la vidéo,la géolocalisation sont des solutions ,j'ai retrouvé ma maman à 5kms de son domicile grâce à la géolocalisation....alors faudra t il combien de morts pour agir.



antilope

12/02/2013 18:02

EHPAD


Bien entendu , cela est arrivé sûrement un weed end ;on dira encore que le risque 0 n'existe pas !Manque de personnel,manque de surveillance!!! A QUI LE TOUR?




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -