Agevillage

Les Alimains

Les ALIMAINS de MEDIREST


Partager :

Le concept des ALIMAINS vient des Etats-Unis ("Finger Food").Il est utilisé pour répondre aux besoins nutritionnels des personnes atteintesde la maladie d'Alzheimer ou maladies apparentées.Il simplifie la prise alimentaire, permet de fragmenter les repas, d'enrichir les préparations et de lutter contre les problèmes de dénutrition.Ce concept ALIMAINS peut être décliné pour d'autres personnes en situation de perte d’autonomie, mais aussi en cas de problèmes de mastication ("on peut proposer des textures modifiées, tendres"), ou de surpoids (repas allégés ou équilibrés).

Description

Ce mode d’alimentation se présente sous forme de bouchées que l’on peut déguster avec les mains sans l’aide de couverts. Cette technique de préparation, de conditionnement et de présentation des aliments favorise l’autonomie des personnes et renforce l’estime de soi du résident, celui-ci n’étant pas obligé de faire appel à une tierce personne pour s’alimenter.Les ALIMAINS offrent plus d'autonomie, apportent une meilleure qualité de vie et permettent une nutrition équilibrée pour les résidents.Ils sont une alternative aux carences alimentaires.

Le défi TQM

Les ALIMAINS ont fait l’objet du défi TQM 2002(Total Quality Management).Ces défis TQM organisés par Medirest ont pour but d’impliquer sur leurs sites "l'ensemble de l'équipe et de son coeur de métier".C'est un concours lancé auprès de tous leurs chefs cuisiniers en établissement.Cette opération fait appel à des critères de qualité : la satisfaction du client, l'expertise, la fabrication et la mise en oeuvre du plat sans oublier la sécurité alimentaire.Lors de ce défi, les chefs doivent faire preuve d’originalité, respecter un budget et un délai tout en manageant une équipe.Le thème 2001-2002 était "les Alimains", et le concours consistait à élaborer des "plats que l'on peut manger avec les mains".Il s’agissait pour les chefs de cuisine et leurs équipes de créer un repas complet (entrée, plat, dessert), en mettant en place des fiches techniques, mais aussi en testant les plats auprès des clients (directeurs d’établissement) et des consommateurs.Les chefs Medirest devaient réaliser cette prestation en respectant un coût "matières" précis dans le plus grand respect des règles d’hygiène et de qualité.



mis à jour le

LIRE AUSSI

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -