Agevillage

Les cahiers de l'INED

La retraite quinze ans après : enquête auprès des retraités de 75 ans


Partager :

Menée en France, dans les années quatre-vingt, l'enquête « Passages de la vie active à la retraite » avait fait date.Quinze ans ont passé. Ce nouvel ouvrage nous entraîne désormais dans l'univers des septuagénaires, par comparaison avec ce qu'ils étaient lors de leur cessation d'activité.Tous les domaines initialement analysés ont été "revisités" : caractéristiquessocio-démographiques (familles, ressources, logement, santé), modes de vie (sociabilité familiale et amicale, activités de loisirs et monde intérieur (vie sprirituelle, perception de soi ...).Bonheurs pour certains que d’avoir vu naître des petits voire arrière-petits enfants, de s’être fait de nouveaux amis ou encore d’avoir connu une amélioration de leur état de santé, de leurs revenus, de leur perception et du vécu de cette étape de la vie.Beaucoup plus nombreux sont ceux qui ont connu une fragilisation de leur environnement liée à la disparition de proches, la dégradation de la santé, la diminution des revenus ou l’évanescence des relations familiales… ; autant d’épreuves susceptibles d’entacher le moral des gens. Et, de fait, 15 ans après avoir pris leur retraite, les enquêtés sont, par exemple, plus nombreux à n’y voir que des inconvénients.La détérioration de l’état de santé y est pour beaucoup car, c’est indiscutable, avec une moindre forme physique l’humeur se fait plus morose : les tendances dépressives, le sentiment d’ennui ou de solitude deviennent plus prégnants, la perception de la retraite plus négative. Mais, c’est peut-être vis-à-vis des loisirs que la mauvaise santé imprime le plus nettement sa marque. Dans ce cas, les enquêtés en ont moins et ils ont très fortement réduit leur participation.

  • La retraite quinze ans après
    Christiane Delbès et Joëlle Gaymu
    Collection Les cahiers de l'INED - Editions INED - 224 pages - 2004
    prix : 22 €

    Pour commander avec 5 % de remise, cliquez ici.


  • mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -