Agevillage

Retraite et Société n°44 : vieillissement des immigrés

Halte aux idées reçues


Partager :

La CNAV (Caisse nationale d'assurance vieillesse) publie son quarante-quatre ième numéro de la revue "Retraite et société" consacré au vieillissement des immigrés.Ce numéro se déploie autour d'une étude auprès de plus de 6 000 personnes immigrées âgées de 45 à 70 ans.Ses résultats vont permettre à la CNAV de mieux s'organiser pour
  • Aider ces immigrés au moment de la liquidation de leur retraite (personneld'accueil formé, parlant l'arabe...)
  • Mais aussi les accompagner dans leur vieillissement (lieux d'accueil, foyers, lieux d'inhumation...).
  • Cette étude met à mal certaines idées reçues :Martine Segalen, professeur en sociologie voit dans les résultats une imageplus positive de ces immigrés âgés au regard des images que l'on véhicule souvent sur les plus jeunes (banlieues, problème de parentalité...)Seuls 6 à 7% des immigrés à la retraite s'estiment pauvres ou très pauvres.Ils sont très fiers de pouvoir vivre dignement avec leur retraite qui légitimele travail effectué.Cette retraite leur donne une vraie place dans la population.Leurs réseaux restent ceux des proches : on fréquente ses alter-ego, ses semblables.Principale information : seuls 7% veulent repartir dans leur pays d'origine. Beaucoup font des aller-retours vers leur pays d'origine pendant l'année. Ils ne veulent nénanmoins pas perdre leurs droits.Les foyers d'accueil (Sonacotra) vont devoir s'adapter au vieillissment de sesoccupants, mais aussi à la mixité sociale pour gérer ses structures et permettre à plusieurs générations de cohabiter.Le vieillissement semble facteur d'intégration (la pratique regligieuse y est plus tranquille, plus populaire).Retraite et Société n°44En librairie, sur abonnementLa documentation française29, quai Voltaire75344 Paris cedex 07Tel. 01 40 15 70 00www.ladocumentationfrancaise.frcommandes.vel@ladocumentationfrancaise.frprix 16.50 €



    mis à jour le

    LIRE AUSSI

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -