Agevillage

Jardins en maison de retraite : pourquoi ? comment ?

La solitude est un droit


Partager :

Si le droit d’un(e) résident(e) à aller se promener, s’asseoir, s’isoler, lire, méditer... seul(e) au jardin est indiscutable, le risque de chute n’en est pas moins toujours présent. Il faut donc rendre compatible ce droit à la solitude avec le devoir de secours en aménageant dans le jardin un espace restant sous surveillance.
Ce droit à la quiétude va nécessairement sans accompagnant et le jardinier, s’il est là, peut être éloigné du solitaire et occupé avec un engin bruyant (tondeuse, taille-haie, coupe-fil...) dont le vacarme masquera totalement le bruit de la chute et les appels au secours.
moucharabiehLe jardinier prendra soin dès lors d’aménager ce “coin tranquille” à l’aplomb d’une porte-fenêtre de la maison et d’équiper celle-ci d’un moucharabieh donnant au promeneur le plaisir d'un coin tranquille et isolé avec la sécurité due à la proximité des personnels de la maison.
Equipé d’un système de poulies propre à le relever rapidement, on pourra dès lors lui porter assistance en deux temps trois mouvements:
1 - relever le dispositif.
2 - ouvrir la porte.
3 - porter assistance.

Bien sûr, le jardinier aura veillé à ce que l’allée menant à l’espace de solitude soit suffisament large pour y laisser intervenir les brancardiers au cas où la manipulation de la personne à terre interdirait son extraction par l’intérieur.

Une chicane d’un mètre vingt de largeur nous semble à l’heure actuelle la bonne dimension.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Joyce

01/01/2016 18:01

de la conception à l'animation


Ayant proposé en France la première formation de sensibilisation à l'hortithérapie en 2002, le jardin en maison de retraite, le jardin de soin interroge quand à ses différentes pratiques: jardinage d'animation, jardinage adapté, jardin thérapeutique, pratique d'hortithérapie ? Si le jardin thérapeutique est une affaire d'équipe il n'en va pas de même d'un atelier d'hortithérapie, ni même d'une pratique de jardinage adapté. Comment s'y reconnaître dans ces différentes pratiques et surtout comment construire un projet durable ? La formation est là pour répondre aux différents professionnels qui pourront acquérir tous les éléments essentiels à la concrétisation de leur projet. N'hésitez pas à visiter les pages 



pascal leroux

05/10/2009 11:10

jardin adapté


Bonjour,

Notre association (collectif artistes/architecte) a mis au point un concept de jardin adapté aux personnes à mobilité réduite. Peut-être cette innovation pourrait-elle vous intéresser ? N'hésitez pas à nous contacter et à consulter notre site internet http://www.terraform.fr

Cette innovation permet de jardiner assis, de face et en pleine terre. Les matériaux et les procédés de fabrication utilisés permettent la pratique d’une culture biologique et éco responsable.

Votre avis nous intéresse.

Bien à vous, Elodie Andrieux, Présidente de l'association La Valise.

Association La Valise 1, rue Saint-Pierre 44000 Nantes, France Tel : +33(0)251894916 Mobile : +33(0)612345523 Email : contact@terraform.fr   Web : http://www.terraform.fr  




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -