Agevillage

Le métier de socio-esthéticien(ne)

Attributions principales, Lieux et mode d’exercice


Partager :

Appelé également Psycho-socio-esthéticien/ne, ce métier consiste à réaliser des soins socio-esthétiques adaptés, le toucher relationnel, l'hygiène corporelle appliquée et les soins portés sur l'apparence de la personne dans le but de revaloriser l'image de soi et de favoriser la réparation identitaire contribuant à l'inscription de la personne dans son environnement.

Socio-esthetique pour les personnes âgées - Crédit photo Anne-Sophie Mauffré

Les professionnels de l’aide médicale et sociale s’accordent à reconnaître la nécessité de faire appel à des professionnels de la socio-esthétique pour assurer une prise en charge globale des personnes et permettre une véritable interdisciplinarité. 

Ce métier repose sur une double compétence : une expertise professionnelle reconnue dans le domaine de l’esthétique-cosmétique associée à des compétences spécifiques développées grâce à une formation complémentaire délivrée par le CODES.

Attributions principales 

  • Déterminer les besoins en soins esthétiques des personnes en fonction des préconisations du corps médical : bilan clinique spécifique.

  • Élaborer le projet de soins et le plan du traitement de la personne

  • Appliquer les soins corporels et  esthétiques adaptés selon l’état de santé et l’âge des patients : personnes éprouvées par la maladie, les handicaps physiques et mentaux, la vieillesse ou la rupture sociale, que ces personnes soient en institution ou non, sur prescription médicale ou à l’initiative de l’équipe de soin dans le but de participer au projet de réinsertion sociale ou d’amélioration de la qualité de vie. 

  • Animer des ateliers variés basés sur des activités ludiques, ex. la prévention du vieillissement, mobilisation volontaire de la main et des doigts, harmonisation de la mimique faciale.

  • Mettre en place des activités socio-esthétiques de groupe pour maintenir une socialisation. 

  • Apporter des conseils appropriés dans le cadre d’un projet d’établissement ou personnalisé en vue d’une réinsertion, ex. notions d’hygiène, bonne utilisation des produits cosmétiques, aide à la gestion du budget des produits d’hygiène courants, de cosmétiques et d’effets vestimentaires : conseils en image. 

  • Assurer la traçabilité des soins socio-esthétiques pour les équipes soignantes et éducatrices autour de la personne soignée.

 

Lieux et mode d’exercice 

Le (la) socio-esthéticien/ne peut exercer en qualité de salarié(e) d’un ou plusieurs établissements ou bien de travailleur indépendant.

Le métier s'exerce généralement au sein d'établissements de santé, publics ou privés, d’EHPAD, d'établissements spécialisés dans l'accueil de personnes souffrant de troubles divers... 

Les socio-esthéticien/nes peuvent également exercer leur activité au sein de services sociaux, de centres d'aide par le travail, de maisons d'arrêt...

Les débouchés sont donc divers et variés, d'autant plus que ce type de soins est de plus en plus demandé.




mis à jour le

LES LIENS UTILES

CODES : COurs D'ESthétique à option humanitaire et sociale

Le CODES (COurs D‘ESthétique à option humanitaire et sociale) est une association loi 1901 qui, depuis 1978, a pour mission « d’aider les souffrants à dépasser leur mal-être en les réconciliant avec leur corps et leur image grâce aux soins esthétiques » (extrait des statuts). 
 
Implantée au sein de 2 hôpitaux publics (le CHRU de Tours-37- et les Hôpitaux de Saint-Maurice-94-), l’association, qui est présidée par le Professeur Olivier Le Floch, cancérologue, réunit des professionnels des milieux médicaux et sociaux, tous convaincus de l’importance de la prise en charge du corps et de la nécessité de professionnalisation. 

CHRU de Tours 
2, Bd Tonnellé 
37044 Tours cedex 9 
Tél. : 02 47 47 47 47 
Fax : 02 47 64 71 22 


Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article. (1 en attente)
Réagir à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -