Agevillage

Bistrot en Ehpad, mode d'emploi

Une façon conviviale de s'ouvrir vers l'extérieur


Partager :

Comment dynamiser la vie dans un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes ? Une idée parmi d'autres : ouvrir un bistrot. Gros plan sur les démarches à entreprendre.

bistrot ehpad albiL'exploitation des bistrots est réglementée en France. Pour exercer cette activité et vendre des boissons alcoolisées, il faut obtenir une licence de débit de boissons. Depuis le 1er janvier 2016, le régime des licences a été simplifié avec fusion de la licence II et III notamment.

Beaucoup de bistrots au sein d'Ehpad s'arrêtent à la licence III comme le Bist'Rock du Foyer Notre-Dame, Les Marches, en Savoie. Le Bistrot de la Maison de l'Amitié d'Albi a quant à lui demandé et obtenu la licence IV (dite « grande licence »).

Pour obtenir une licence, il faut être majeur, exempt de condamnation à certaines peines sur le casier judiciaire.

Au Foyer Notre-Dame, pour obtenir le permis d'exploitation, c'est l'animatrice qui a passé une formation payante de 20 heures réalisées par un organisme de formation agréé par arrêté du ministre de l'Intérieur.

Ce permis est valable pendant 10 ans.

Au cours de cette formation, les normes d'hygiène et de sécurité ont été expliquées, ainsi que les règles d'affichage (prix, interdiction de fumer...).

Surprise : pas de bistrot en Ehpad !

Bistrot les marchesLors de la formation, une avocate a précisé qu'aucun bar/bistrot ne pouvait ouvrir à moins de 100 mètres d'un Ehpad !! Il a fallu l'accord du maire et du préfet pour que ce projet de Bist'Rock à but totalement non lucratif voie le jour.

Pour diffuser de la musique dans le bistrot, il faut bien sûr faire une demande d'autorisation préalable auprès de la Sacem et verser une redevance annuelle (voir le détail des tarifs).

Enfin, exploiter une terrasse (terrasse ouverte, terrasse fermée ou contre terrasse) exige une demande d'autorisation en mairie. Une redevance de « droits de voirie » sera peut-être demandée selon la taille de la terrasse, la fréquentation piétonne de la rue, l'exposition, etc.



mis à jour le

LIRE AUSSI

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -