Agevillage

Vie quotidienne avec une personne Alzheimer

Positiver les relations avec le malade


Partager :

- Questions répétitives?

Comment gérer les questions répétitives?
- Inutile de répondre : "Je te l'ai déjà dit " ; ou "Ne pose pas des questions idiotes" ; "Arrête de demander toujours la même chose"
Mieux vaut renvoyer la question
: "Et toi, qu'en penses-tu ?" Elle connaît souvent la réponse : sa question n'est que l'expression d'un besoin de communication résultant d'un climat intérieur.
ATTENTION, UN MALADE SE REND COMPTE QUAND ON LUI MENT

- Ne pas poser des questions dont on sait qu'elles sont inutiles.

Dire : " Tu n'as tout de même pas oublié le prénom des petits-enfants ? " est culpabilisant.
Ou le malade les a oubliés et il en éprouve un sentiment de honte, ou il les a reconnus et, alors, il manifeste son contentement à sa façon, par un langage non verbal (ses yeux brillent ; il prend la main de ses petits-enfants).

- Propos désobligeants

Ne jamais tenir de propos négatifs sur un malade quand il peut entendre
-Exemple: "Elle est comme une plante." Ce que la personne malade ressent et comprend nous est inconnu.

- Importance des visites

Demandez à ses amis ou relations de lui faire des visites fréquentes, même si elles sont de courte durée. "Pour lui donner des nouvelles de la ville".
Eviter les mines d'enterrement
Eviter les questions qui peuvent susciter la honte: " "Tu te souviens du jour ou ...?
Eviter tout ce qui peut attrister..

- Accepter l'incompréhension

Quand la personne parle sans qu'on comprenne un mot de son discours, ne pas la rabrouer. Ecoutons-la en manifestant notre présence de temps en temps par des "tiens, tiens... " ou "ah bon ! " ou "c'est bien vrai "...
Si elle semble poser une question, l'expression de sa voix, de son visage et de son regard doit permettre de savoir s'il faut répondre par l'affirmative ou par la négative. Ou s'il faut apaiser par un "ne t'inquiète pas, je m'en occupe, tout ira bien" et attirer son attention ailleurs.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

carnot

27/05/2015 21:05

Tous perdus...


une histoire d'accompagnement d'une malade d'alzheimer... ou comment faire face à ses limites... N'hésitez pas à lire, commenter et me faire part de votre regard www.vivantsensemble.com



gaby1946

19/09/2012 17:09

La vie quotidienne avec le handicap


maladie d’Alzheimer : grande cause nationale. Le handicap : grande cause nationale. Combien de fois avons-nous entendu ces messages qui nous laissent espérer l'espace d'un instant, le temps de les entendre, et qui nous laissent "pantois" dans notre parcours du combattant de tous les jours, pour le malade et pour l'entourage ! Des mots, rien que des mots, et toujours des MAUX ! Les personnes qui essaient de mettre en place des choses, qui se dévouent jusqu'à l'épuisement sont admirables mais ce sont des mini gouttes d'eau dans les océans de misère et d'isolement ! Parce qu'en bout de course, il n'y a pas d'argent, il n'y a pas d'espaces libres, il n'y a personne qui puisse employer le personnel nécessaire parce que personne ne peut payer (établissements, collectivités locales, associations etc.....leurs moyens sont de plus en plus diminués. Que dire par exemple des maisons des handicapés créées pour aider les handicapés afin que la vie leur soit facilitée ???? Ah oui ???? Il y a des handicapés qui attendent le renouvellement de leur carte depuis le mois de janvier, l'AAH leur a été "sucrée" depuis le mois de juin alors que c'est pour certains leur seule source de revenus, parce qu'il n'y a pas assez de personnel pour étudier et signer les montagnes de dossiers qui s'empilent depuis des mois ??? Que dire de ces handicapés, handicapés depuis des années, qui ne peuvent plus retirer un centime à la banque et qui sont en rouge partout parce que la CAF attend la carte de la MAISON DES HANDICAPES ? Le handicap définitif, c'est l'isolement à vie pour le handicapé et l'entourage lorsqu'il a la chance d'en avoir un ce qui n'est pas toujours le cas et un combat de tous les jours qui amène son lot de problèmes : prouver, justifier, renvoyer les papiers déjà fournis 3 ou 4 fois, les frais de photocopies et de poste (parce qu'internet n'est pas encore admis au niveau des administrations pour les documents etc.... etc.....). Oui, les grandes causes nationales, on attend avec impatience ce que ça veut dire !



dedoune

08/07/2012 09:07

Danielle


comment faites-vous, Monique pour garder le sourire ? je n'arrive pas à cacher mon angoisse et ma tristesse.... merci de m'aider. Comme je vis seule, n'ai pas de frère ou soeur ni d'enfant, je prends tout en pleine poire et n'arrive pas à me dominer. C'est si dur....



pat

15/01/2012 18:01

Alzheîmer


Ces articles sont très bien et m'aide beaucoup à comprendre un peu mieux la maladie. Je suis aide à domicile et n'est pas encore été confrontée à des malades violents. Je gère bien pour le moment.



blazenko

14/09/2010 22:09

Incontinence totale M.A.


A l'aide ! Ma femme "Syndrome de BENSON" Cécité totale + M.A. sur la durée = totalement dépendante (73 ans ??) ne maitrise plus rien, le plus démoralisant pour tout le monde "aidants/soignants" j'ai tout essayé, repérer les tranches horaires, etc.. Sujet tabou ? Comment gérer l'incontinence totale : urine et selles ? Je cherche désespérément??? A la pensée qu'une personne peut rester des heures dans son magma. C'est à pleurer. Une solution: Créer une couche "double" évitant la "dispersion" de la matière fécale. MM. les experts en tout ? trouvez une solution. Merci




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -