Agevillage
  >   Actualités  >     >   Alzheimer : les bactéries l...

Alzheimer : les bactéries liées à des maladies des gencives se propagent jusqu'au cerveau

Le lien de cause à effet n'est pas encore prouvé


Partager :

Les bactéries liées aux maladies des gencives voyagent jusqu’au cerveau et pourraient jouer un rôle dans la maladie d’Alzheimer
 
L’hygiène dentaire aurait un rôle méconnu dans l’émergence des troubles cognitifs affirment des chercheurs britanniques. 
 
Des traces de la bacteria Porphyromonas gingivalis, connue pour son rôle dans les attaques gingivales, ont été trouvées dans quatre échantillons sur dix de tissus cérébraux prélevés sur des cadavres de patients attaints par la maladie d’Alzheimer. En revanche, aucune de ces bactéries n’a été trouvée sur des échantillons en nombre identique de personnes décédées au même âge sans aucun signe de maladie neurodégénerative. 
 
Cette découverte montre que la bactérie voyage dans le corps à l’occasion de travaux dentaires (extraction par exemple) ou de la mastication et peut se propager jusqu’au cerveau. La présence de la bactérie dans le cerveau pourrait créer une chimie favorable à la production de protéines amyloïdes caractéristiques de la maladie d’Alzheimer. 
 
“Nous avons mis en valeur une association et pas une relation de cause à effet. La seule chose sûre est que la bactérie voyage jusqu’au cerveau » affirme le Dr Crean, Doyen de l’Ecole de médecine et de dentisterie de l’Université du Central Lancashire en Angleterre. 
 
Se brosser les dents trop vigoureusement ou utiliser le fil dentaire de manière brutale peut provoquer des saignements qui favorisent la propagation de la bactérie. En revanche, une hygiène dentaire irréprochable est indispensable pour réduire les attaques bactériennes sur les gencives. 
 
L’étude a été financée sur les crédits universitaires. La direction de l’Université est aujourd’hui en quête de crédits pour explorer les liens entre la présence de la bactérie dans le cerveau et la maladie d’Alzheimer.  

Trente pour cent de la population souffre de problèmes de gencives. De nombreuses études ont établi un lien entre les bactéries gingivales et les maladies cardiaques et certaines formes de cancer. 
 


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -