Agevillage
  >   Actualités  >     >   Fin de vie : le débat "...

Fin de vie : le débat "citoyen" demandé par Hollande démarre


Partager :

Le débat "citoyen" souhaité par François Hollande sur la fin de vie et l'euthanasie a démarré et devrait aboutir à la mi-décembre à la rédaction d'un "avis", a indiqué vendredi le président du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) à l'AFP.

Cette "conférence de citoyens" est constituée d'un groupe d'une vingtaine de personnes représentatives de la population française, choisies par l'institut
de sondages Ifop, lui a expliqué Jean-Claude Ameisen, président du CCNE. Ces personnes vont "réfléchir et dialoguer" à huis clos durant deux week-ends "avec une douzaine de personnalités d'horizons divers" choisies par le CCNE, a indiqué M. Ameisen, confirmant une information diffusée par le quotidien Libération.

Un troisième week-end sera consacré à un dialogue avec des personnalités choisies par le groupe lui-même et un quatrième à la rédaction d'un avis.

Il sera présenté à la presse le 16 décembre.

"Au terme de ce débat il y aura (...) un projet de loi" qui "complètera, améliorera la loi Leonetti (sur la fin de vie, ndlr)", avait alors indiqué le chef de l'Etat. Celui-ci s'était déclaré, durant la campagne présidentielle, favorable à une nouvelle loi sur la fin de vie mais sans jamais utiliser le mot d'euthanasie.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

mijo

22/11/2013 07:11

Fin de vie


ma mère est décédée il y a 7 mois .Elle était en stade terminal d'une dilatation des bronches et des poumons , elle savait qu'elle allait mourir ,c'est moi sur sa demande qui lui est dit .Elle a tout préparé de son incinération a l’accueil à l'église .On avait mis en place un cahier jaune ou je notais toutes ses volontés .En tant qu'infirmière ayant fait de l'HAD ,elle m'a fait promettre de mourir en lui injectant comme je l'ai fais plusieurs fois un cocktail , surtout pas de couche ,quand le moment sera venu je veux partir simplement en m'endormant ; Le service ou elle était l'a transféré en soins palliatifs et quand elle a été plus mal il lui on refusé ce que nous avions prévu ( leur théorie pour moi et ma famille ne nous convenaient pas) Maman avait réglé tous les problèmes qu'ils évoquaient (Maman voulait mourir dans la dignité). Le service lui a mis une couche (mon cœur se brisait , le non respect d'une personne qui avait toute sa tête .Une nuit elle a été très mal et montait en température ,on a fait venir l'interne de garde heureusement que j'étais là ,je lui est demandée de mettre Paulette dans le coma , ce qu'elle a fait (morphine valium) .Son calvaire a durer 5 jours ,on a demander de la scopolamine ,chose faite et moi je lui est fait des bol-us de morphine et valium .Elle est décédée 1\2 après .Pourquoi tant d'acharnement quand il n'y a plus rien a faire ,passer du fortum qui coute cher et surtout que ma mère me le faisait jeter . Tout cela m'a fait faire des choses interdites par la loi ,moi qui suis infirmière je n'ai jamais compris que l'on laisse les personnes souffrirent ,moralement et physiquement . Mon histoire sortira au grand jour quand j'aurai fini mon travail de deuil et je suis bien décidée( par respect pour ma mère et tous ceux que j'ai aidé )à aller au tribunal et même en prison .




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -