Agevillage

Projet de loi autonomie : la mobilisation s'amplifie

Les insuffisances du texte continuent de susciter l'indignation


Partager :

Le gouvernement n’a pas fini d’être formé, la loi Delaunay n’a pas encore été présentée au conseil des ministres que les organisations représentatives des personnes âgées se mobilisent. France Alzheimer, l’Association des Paralysés de France, la CFDT mobilisent. Parallèlement, les salariés des ehpad commencent à protester contre l’abandon de leur secteur.

L’association France Alzheimer appelle ainsi à une manifestation de protestation le 9 avril 2014 au matin, Place de la Bourse, à Paris, à 10 h 30 précise. De nombreuses organisations et associations (FNAPAEF, Agevillage…) seront présentes. France Alzheimer constate que « chaque jour, trois compteurs augmentent cyniquement : celui des personnes dites « en perte d’autonomie » ; celui du reste à charge financier des familles touchées par la maladie ; celui du nombre d’aidants fragilisés  ». 

Parallèlement, France Alzheimer estime que la future loi d’orientation et de programmation pour l’adaptation de la société au vieillissement n’apporte pas les réponses qui conviennent à cette triple problématique. La prise en compte de cet « enjeu primordial pour des millions de personnes », passe donc par une mobilisaton militante et la signature d'un manifeste
 
 L'Association des Paralysés de France (APF) exige de son côté, dans un communiqué du 2 avril,  que soit inscrit dans le projet de loi « la réaffirmation du droit universel à compensation sans barrières d'âge ». 

L'APF rappelle qu’elle a adressé au gouvernement, à la mi-mars, un avis sur le projet de loi d'orientation et de programmation pour l'adaptation de la société au vieillissement, qui doit être présenté au Conseil des ministres du 9 avril. L'association s'étonne de « l'absence de la question spécifique de l'avancée en âge des personnes en situation de handicap » et dénonce, « vivement », le fait que les différentes barrières d'âge en matière de droit à compensation ne soient pas supprimées, comme l'avait déjà prévu la loi handicap du 11 février 2005. 

« Ce projet de loi est à mi-parcours entre une politique consacrée aux personnes âgées et une politique de l'autonomie consacrant le droit universel à compensation, quel que soit l'âge, commente l'association. Ce qui pose de nombreuses ambiguïtés et limites à ce texte, notamment en matière de prestations et de dispositifs d'aides ».

L'APF demande donc que soit inscrit dans le projet de loi « la réaffirmation du droit universel à compensation sans barrières d'âge » et « la suppression de la barrière d'âge de 75 ans des personnes en situation de handicap pour accéder à la prestation de compensation ».
 
Le SYNCASS-CFDT, de son côté, tout en soulignant les aspects positifs de la future loi autonomie, regrette le manque de moyens et s’interroge sur le fait de savoir si « une politique parcimonieuse améliorerait réellement les comptes publics » ?

Enfin, s’il fallait un signe de l’épuisement des professionnels du secteur gérontologique, les personnels des ehpad commencent à manifester publiquement leur épuisement. En Bretagne, le journal Le Télégramme se fait ainsi régulièrement l’écho des plaintes publiques du personnel des ehpad locaux qui protestent contre la dégradation de leurs conditions de travail et le sous effectif.


mis à jour le



LES LIENS UTILES

Association France Alzheimer

Créée en 1985 à l’initiative de familles de personnes malades et de professionnels du secteur sanitaire et social, France Alzheimer est à ce jour la seule association nationale de familles reconnue d’utilité publique dans le domaine de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées.

www.francealzheimer.org


Association France Alzheimer
11 rue Tronchet 75008 Paris
Tél. : 01 42 97 52 41

APF - Association des Paralysés de France

L'Association des Paralysés de France est une association nationale reconnue d'utilité publique, dirigée par un conseil d'administration élu par ses adhérents. L'association est à la fois un mouvement revendicatif et une association de gestion de services et d'établissements médico-sociaux qui s'appuient sur une charte et un projet associatif communs.


APF France handicap 
17 BD Auguste Blanqui 75013 Paris 
Tel : 01 40 78 69 00

- Ecoute Handicap Moteur : 0800 500 597
- Ecoute SEP : 0800 854 976
Des psychologues à votre écoute, du lundi au vendredi de 13 à 18h00. (anonyme et gratuit depuis un poste fixe)


Partager :


Vos réactions

Antilope

10/04/2014 17:04

Personnes âgées


Je me pose une question :le gouvernement précédent à fait mieux ???



Une trentenaire dégoutée

10/04/2014 16:04

Nos pauvres petits vieux


Le départ de Michèle Delaunay en dit long sur l'importance des personnes âgées pour ce gouvernement.
 Au moment où la présentation du projet de loi devait se faire !! Certes imparfait en terme de financement mais qui avait le mérite d'exister et de poser les enjeux.

Tout est à refaire !
Merci Mr Hollande, continuez comme 99 % des français à fermer les yeux devant la fragilité de nos aieux..

Peut-etre que ça bougera le jour où la maltraitance à domicile ou en établissement sera relayée comme les vidéos chocs de la sécurité routière..



Antilope

10/04/2014 16:04

DEPENDANCE


Le dossier dépendance sera sûrement repris par Madame ROSSIGNOL qui succède Madame DELAUNAY. Sénateur de l'Oise qui veut surtout( pour les personnes en perte d'autonomie )de mieux les accompagner avec priorité donnée au maintien à domicile !!!



romans

10/04/2014 12:04

Que devient le dossier Dépendance?


http://www.francebleu.fr/infos/michelle-delaunay-quitte-le-gouvernement-1435885  le dossier dépendance devait être présenté mercredi...et Michelle Delaunay quitte le gouvernement..;que devient son projet ???






Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -