Agevillage

Le CHU de Reims est-il responsable des patients qui tombent par la fenêtre ?

Un rapport d'expert met en cause un défaut de sécurité


Partager :

Un rapport d'expertise pointerait la responsabilité des établissements publics en matière de sécurisation des locaux.

Une expertise réclamée par le tribunal administratif de Chalons en Champagne a établi la responsabilité du CHU de Reims après qu’un patient Alzheimer décédé en 2013, ait réussi à se défenestrer deux fois.

Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne avait été saisi par une personne dont le mari, atteint de la maladie d’Alzeimer et admis à résider à la maison de retraite du CHU, avait été victime d’une double chute. La responsabilité du CHU semble établie pour défaut de sécurisation des fenêtres. 

Le résident décédé en juin 2013 à l'âge de 82 ans, avait été victime en 2011 d’une première chute de la fenêtre d'une chambre voisine de la sienne, dans laquelle il était entré par erreur. Il avait été soigné pour des blessures au dos.

Une seconde chute en mars 2013 lui avait causé une fracture du col du fémur.

L’hopital va devoir répondre d’une faute présumée dans l’absence de sécurité des fenêtres des chambres accueillant des patients désorientés. 

Une enquête est en cours au CHU de Reims, pour déterminer les circonstances de l'accident. 


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -