Agevillage

Le jour où mon robot m'aimera. Vers l'empathie artificielle par Serge Tisseron


Partager :

Le jour où mon robot m'aimeraEst-ce qu'une intelligence artificielle incarnée dans un corps humanoïde pourrait nous émouvoir ?
La réponse est certainement oui selon le psychiatre et psychanalyste Serge Tisseron. Ces militaires qui protégent leurs robots soldats nous montrent que la relation peut devenir intense, voire dangereuse.

L'auteur nous invite à nous interroger sur notre attachement aux objets, à notre fascination pour le tranhumanisme qui permettrait de démultiplier nos capacités, notre espérance de vie.

Il propose de questionner les fonctions des objets et robots : la complicité, le partenariat, le témoin, l'esclave.
Face à la solitude, face aux manques de relations humaines, le film "Her" montre comment la machine s'adapte, s'ajuste et déploie une forme d'emprise qu'elle cassera elle-même, cherchant la relation d'autres intelligences artificielles.

Non un robot ne sera pas empathique, c'est sa programmation qui lui permettra de se rapprocher des fonctions recherchées, pas lui-même.

Les machines sont avec nous, parmi nous, notamment pour les jeunes générations.
Réfléchissons à ce qu'on peut en faire conclut Serge Tisseron.

Le jour où mon robot m'aimera - Vers l'empathie artificielle
de Serge Tisseron (Auteur)

Broché: 220 pages
16 euros
Editeur : ALBIN MICHEL (2 septembre 2015)
Collection : ESSAIS DOC.
Langue : Français
Pour commander en ligne Le jour où mon robot m'aimera - Vers l'empathie artificielle


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -