Agevillage
  >   Actualités  >     >   Aides sociales : léger rale...

Aides sociales : léger ralentissement pour les personnes âgées


Partager :

La dernière étude de la Drees, qui porte sur l’attribution des prestations sociales aux personnes âgées, aux personnes handicapées, à l’enfance ou au titre de l’insertion en 2015, fait état d’un léger ralentissement de la croissance des aides du champ de l’âge.

Avec 1,4 million de prestation allouées aux personnes âgées l’an passé par les départements, dont 1,3 million d’allocations personnalisées d’autonomie (Apa), le nombre de prestations a évolué de 0,5 % entre 2014 et 2015 : une croissance plus faible qu’entre 2010 et 2014. Une évolution qui traduit un non recours ?

Dans le détail, les prestations à domicile constituent 55 % du total des aides pour les personnes âgées : Apa à domicile principalement, l’aide ménagère du département s’amenuisant d’année en année.

Les 630 000 prestations restantes concernent l’hébergement en établissement (Apa, ASH) ou en accueil familial (allocation de placement familial).

A noter : en valeur, la répartition aides au domicile/aides en établissement diffère, dans la mesure où le montant moyen des aides est moins élevé quand on reste chez soi. En dépenses brutes, elle est de l’ordre de 40 % pour le domicile et 60 % pour l’accueil en établissement.

Référence : Sarah Abdouni et Françoise Borderies (Drees), 2016, « Fin 2015, les départements ont attribué 4,3 millions de prestations d’aide sociale », Études et Résultats, n°984, Drees, novembre 2016



mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -