Agevillage

Quelles réponses à la dépendance ? Retraite et société n°53

La notion de care appliquée au cas français


Partager :

Retraite et sociétéComment s’articulent aide familiale et professionnelle ? Quelle reconnaissance pour les métiers de l’aide aux personnes dépendantes ? Quelles sont les conséquences et les limites de la politique actuelle de maintien à domicile ?

Au moment où le Gouvernement s’interroge sur la valorisation des métiers de la dépendance, comme en atteste le plan présenté par Valérie Létard, secrétaire d'tat à la solidarité, la Cnav contribue au débat. 

La revue de revue de recherches sur la retraite et le vieillissement publiée par la Cnav trois fois par an explore les modalités de l’aide aux personnes dépendantes dans ce premier numéro de 2008 (n°53).  

À partir de la notion anglo-saxonne de care, qui regroupe l’ensemble des activités de soins aux personnes, les auteurs se penchent sur les diverses formes d’aide aux personnes dépendantes existant en France. L’utilisation de travaux statistiques et ethnographiques leur permet de mettre en lumière les aspects sociaux, économiques et éthiques au coeur de la prise en charge de la dépendance.

Zoom sur l'enquête MEDIPS sur les aides à domicile (Medips : modélisation des économies domestiques)
Elle révèle les différentes positions éthique, la question de la sollicitude  envers les personnes âgées.
Les différences de sens, d'analyse, de comportement sont flagrants entre les aides qui refusent l'empathie, de s'identifier à la vieille personne, de devoir prendre en charge son corps (ses souillures, excréments), et les aides à domicile qui travaillent pour vivre mais "aiment aussi s'occuper des gens âgés".
La non-adhésion à cette éthique de sollicitude montre que ces aides à domicile ont quelque chose à y perdre. Selon elles, le métier d'aide à domicile est inférieur à d'autres métiers qu'elles ont pu exercer (vendeuse, caissière...). Elles ne veulent donc pas y adhérer. Elles restent en conflit d'intérêt avec la personne âgée qui reste un employeur à leur yeux et non une personne ayant besoin d'aides humaines, de chaleur, de présence.
Ces questions deviennent clés au moment des recrutements.

Au sommaire du n°53 :
La rémunération des services d'aide à la personne  / Justice intrafamiliale et solidarité publique : des opinions dans leur contexte / Les aides à domicile pour personne âgées face à la norme de sollicitude / Comprendre la diversité des modes d'organisation quotidienne après 50 ans / La vie à domicile des personnes handicapées ou dépendantes : du besoin d'aide aux arrangements pratiques / Aides professionnelles et mobilisation familiale : la prise en charge des personnes démentes /
Théories diagnostiques et prise en charge : le recours à une consultation mémoire / De parent à résidant : le passage en maison de retraite médicalisée.

Découvrir les auteurs et les résumés de leurs articles

Commander le numéro de la revue Retraite et Société 


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -