Agevillage
  >   Actualités  >     >   Six anciens ministres s'eng...

Six anciens ministres s'engagent pour développer les soins palliatifs


Partager :

Alors que le suicide assisté d’Anne Bert en Belgique relance le débat sur l’euthanasie, alors qu’une soixantaine de député.e.s LREM/PS, emmenés par Jean-Louis Touraine, a déposé le 27 septembre une proposition de loi pour autoriser une aide active et encadrée à mourir, la SFAP (société française d’accompagnement et de soins palliatifs a annoncé vendredi dernier la création d’un comité de soutien au développement des soins palliatifs.

6 anciens ministres s'engagent : Bachelot, Delaunay, Rossignol, Debré, Leonetti et JuppéEn 2013, la France comptait 130 unités de soins palliatifs, 4663 lits identifiés soins palliatifs et 431 équipes, ce qui constituait un progrès énorme par rapport au début des années 2000, mais bien insuffisant au regard du demi-million de décès enregistré chaque année dans l’Hexagone.

« En France, les deux tiers des personnes qui décèdent sont susceptibles de relever d'une prise en charge incluant des soins palliatifs plus ou moins complexes », soulignait ainsi l’Observatoire de la fin de vie en 2011.

Mais seules 30 % de ces personnes y ont accès.

Aussi, un comité de soutien de soutien au développement des soins palliatifs a été créé à l’occasion de la journée mondiale des soins palliatifs.

Parmi ses membres, des scientifiques, artistes, économistes, médecins, journalistes… et six anciens ministres, dont Roselyne Bachelot, Michèle Delaunay, Laurence Rossignol et Jean Leonetti.

Leur objectif : interpeller Emmanuel Macron, Edouard Philippe et Agnès Buzyn afin qu’ils prennent « les décisions pour réduire les inégalités d’accès et améliorer les conditions de fin de vie des Françaises et des Français, en consacrant les moyens nécessaires au développement des soins palliatifs ».

Le comité demande également que le sujet devienne une grande cause nationale.

infographie soins palliatifs en France


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -