Agevillage
  >   Actualités  >     >   Hommage à Jean-Michel Caudron

Hommage à Jean-Michel Caudron


Partager :

La famille de Jean-Michel Caudron a fait part de son décès survenu le jeudi 17 octobre à l’âge de 62 ans. Cette figure de la gérontologie engagée et militante, nous invite à poursuivre ses combats pour "une société pour tous les âges".



Jean-Michel Caudron était en effet un des fondateurs de ce collectif, animé depuis 2006 par Annie de Vivie, dont l'ambition est de mettre fin aux discriminations liées à l'âge par un droit à compensation des situations de handicap quel que soit l'âge, par un vrai 5eme risque de protections sociale.

Il avait commencé sa carrière comme agent de service hospitalier puis aide-soignant en établissement d'accueil, en hospice disait-on à l'époque. Devenu consultant en ingénierie gérontologique, il accompagnait les collectivités locales, les départements dans leurs schémas gérontologiques, sur tout le territoire : de la Normandie (et son travail avec l'Ehpad Les Aubépins de Maromme) à Saint-Pierre-Et-Miquelon.

Engagé pour la parole des invisibles, des oubliés, dès 1989, il avait monté un conservatoire francophone des journeaux d'établissement pour étudier les prises de paroles, les initiatives des plus âgés fragilisés et des professionnels qui les accompagnent.

Engagé, à gauche, pour la cause des aînés, il militait pour la défense de leur citoyenneté, leur accès aux droits, à la culture (voir cette conférence sur Youtube où il partage les expériences de médiathèques).

Proche de Paulette Guinchard (ministre en 2001-2002), il regrettera avec elle l'empilement des dispositifs d'informations et d'orientation au point qu'aujourd'hui "il faut des coordinateurs de coordonnateurs", s'amusait-il lors d'Assises nationales du vieillissement.

Avant de déployer des Cafés des Ages, pour libérer la parole sur cette avancée en âge encore tabou, il contribua avec la Flamboyance à ouvrir les maisons de retraite lors des Dimanches Savoureux (de 1995 à 2001).

En 2009 avec Michèle Delaunay, il lança un réseau alliance entre les générations au sein du Parti socialiste.

Révolté par la fermeture de la FNG (Fondation nationale de gérontologie) et du Cleirppa, il avait refusé la disparition de leur fonds éditorial et monté une coopérative participative : Maison virtuelle de l'autonomie (Effiscience).

Personne n'oubliera le style inimitable de ses interventions. Il ne mâchait pas ses mots envers les citoyens (qui ne voudraient pas vieillir), envers les professionnels (et leurs corporatismes), envers les élus (qui ne veulent pas de vague), envers les sachants (ces universitaires trop éloignés des acteurs de terrain). Il savait dénoncer les fonctionnements en silo de nos politiques publiques. Il ne lâchait pas ses rêves de politiques gérontologiques ouvertes, citoyennes, qui mobilisent toutes les compétences autour de projets participatifs, engagés, d'alliance intergénérationnelle.

Ses propos engagés étaient présentés l'oeil espiègle, sous un large sourire, avec ce léger accent belge et ce look baba-cool, inimitables.

Jean-Michel Caudron venait de participer à deux ouvrages collectifs sortis en 2019 : Perte d'autonomie des personnes âgées : prévention et accompagnement  et Prévenir les maltraitances envers les personnes âgées vulnérable aux éditions Territorial.

Il partageait volontier ce secret pour bien vieillir : toujours s'ouvrir au monde.

Pour ses voeux chaque année, il nous invitait à nous mettre dans la peau d'un octogénaire, citoyen, libre et indigné : lui, nous demain (voir son blog sur Médiapart).

Il n'aura pas atteint cet âge.

Nous présentons nos sincères condoléances à ses proches.

Précisions de sa famille :

La cérémonie laïque ainsi que la crémation ont eu au crématoire de Wattrelos (316 Rue de Leers, 59150 Wattrelos) le mardi 22 octobre 2019 à 12h30. Jean-Michel aurait préféré un don à une association dans la lignée de son engagement plutôt que des fleurs. Nous avons pensé aux associations ou ONG suivantes : SOS Faim, Petits frères des pauvres ou SOS Méditerranée.
Si vous souhaitez laisser un mot de condoléance vous pouvez laisser un petit mot ici : lien.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

BigP

24/10/2019 09:10

Regrets


Encore un de la première génération de géria qq chose qui s'en va. Le chemin tracé se révèle plein de difficultés passé et à venir avec l'évolution des gens et de la société...



caro pierre

23/10/2019 18:10

retraite et long vieillissement


Merci de ces mots pour mon ami de plus de 25 ans de collaboration commencée par une rencontre avec Geneviève Laroque et Paulette Guinchard. Il m'a beaucoup appris sur les valeurs du vieillissement, m'a beaucoup encouragé dans mes réflexions et actions. Ma maison, un Café des âges, était un lieu où il aimait passer une nuit ou deux lors de ses activités dans l'Ouest. Nous échangions les photos de ses petits-enfants, de mes arrière petits-enfants. Il me manque déjà mais il me dit de continuer plus que jamais au nom de sa mémoire. Pierre




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -