Agevillage
  >   Actualités  >     >   Edito : Trop de non-dits au...

Edito : Trop de non-dits autour de la liberté

De la prise de conscience à l'action


Partager :

L'actualité se télescope cette semaine autour des non-dits sur le respect de la liberté.

La société française de gériatrie et gérontologie (SFGG) a étudié les contentions en Ehpad, en unités de soins longue durée. 95 % sont “justifiées” par le risque de chute.

Une question de risque, de prise de risque, de droit à la liberté.

C'est ce que pointe aussi le rapport France Silver Eco de Maître Brugère et Fabrice Gzil.

De quoi parle-ton ? Quelles sont les valeurs cardinales ? Comment les défendre au quotidien ?

Les premiers lecteurs du rapport remercient ses auteurs rencontrés au salon Silver Economy Expo d'avoir osé verbaliser les non-dits.

Quant à ces contentions, la rédaction d'agevillagepro vous invite à retrouver les dossiers pratiques pour les prévenir, les éviter fermement. Vivement que notre République élaircisse cette «zone grise» pointée par le rapport Ethique Silver Eco "pour savoir quoi faire quand la personne paraît ne plus avoir toutes ses facultés dediscernement et de jugement".

Elle vous invite cette semaine à rencontrer le Pr. Eric Fontaine du Collectif de lutte contre la dénutrition, à continuer de vous former avec Moncompteformation, à découvrir le métier d’assistant médical, accessible aux AS et aux IDE. Les fédérations des acteurs du domicile inventent l'avenir du secteur en y intégrant le numérique notamment, voir aussi les bonnes pratiques primées par Fondation Médéric Alzheimer pour accompagner la nuit les personnes malades.

On le voit la défense des droits fondamentaux demande une vision éthique claire, un professionnalisme précis, une démarche vigilante, une présence, un soutien sur le terrain... Une culture du risque aussi, une culture du questionnement et du débat démocratique conclut le rapport Ethique et Silver Economie.

Pour oser dire les non-dits et les dépasser.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

MM

28/11/2019 12:11

Bravo Annie,


Les idées dans ce domaine progressent un peu, mais beaucoup sont encore loin de compte, après au moins 30 ans de militantisme, et de mise en pratique dans certains établissements. Je suis encore Médecin-Co dans un EHPAD dépendant d'une organisation régionale de Pays de Loire (bien qu'étant en Limousin), l'ambiance générale soutient que "0 contention, c'est impossible, et donc pas un objectif à promouvoir" ! Je passe pour un doux rêveur, ou plus probablement un dangereux révolutionnaire ...




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -