Agevillage
  >   Actualités  >     >   Entre mutations, innovation...

Entre mutations, innovation et déception : 2019 dans le rétro

Les grands événements de l'année passée... et de celle qui arrive


Partager :

Que de turbulences ont traversé le secteur en 2019 ! Entre espoirs déçus et motivation sans faille du terrain, retour sur les événements qui ont marqué l’année écoulée.

L’année des rapports… mais pas des réponses

Le 31 mai 2018, la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn dévoilait son plan grand âge, et annonçait un projet de loi pour l’année suivante. L’enjeu ? Traiter le sujet « de manière globale, interministérielle et non cloisonnée ».

Une loi qui devait faire figure de « marqueur social du quinquennat », affirmait Edouard Philippe en juin dernier.

Une loi que l’on attend toujours aujourd’hui.

Car si les rapports se sont succédés ad nauseamrapport Piveteau sur la bientraitance en janvier, rapport Libault en mars, rapport El Khomri sur les métiers en octobre, rapport Dufeu Schubert sur l’âgisme en décembre et ce n'est pas fini puisqu'un rapport sur l'habitat inclusif a été confié en novembre à Denis Piveteau -, le projet de loi sera lui présenté, peut-être, avant l’été 2020.

Une vraie déception pour le secteur, qui attend la réforme de pied ferme.

D’autant que la situation se complique un peu plus chaque jour : entre la sinistralité qui continue inexorablement d’augmenter, la pénurie de personnel, dénoncée depuis fin 2017 par l’intersyndicale Sapa, les formations d’aides-soignants qui se vident, le domicile qui peine à survivre face à des besoins croissants, le retard sur le plan numérique

« On a causé, maintenant il faut des actes », résumait un manifestant venu le 8 octobre interpeller Agnès Buzyn devant le ministère de la Santé.

Agevillagepro entame sa mue


Pour accompagner les pros face à tous ces défis, Agevillagepro a entamé sa mue et vous a présenté en mars un nouveau visage.

Toujours prête à décrypter l’actualité ô combien riche du secteur, la rédaction a voulu aussi mettre en lumière tous les outils qui pouvaient vous être utile au quotidien, qu’il s’agisse de qualité d’accompagnement, de repérage, de prévention des risques, de formation ou de QVT.

Mais également continuer à donner la parole à toutes les parties prenantes, experts, représentants des structures ou des métiers.

Sans oublier de saluer toutes les bonnes pratiques, toutes les innovations que vous imaginez et mettez en œuvre chaque jour, de Belfort à la Charente-Maritime en passant par les Hauts-de-France, à domicile comme en établissement.

Musicothérapie, restauration durable et responsable, relayage, organisations innovantes, accueil de nuit… Partout, les initiatives foisonnent.

La rédaction en a salué quelques-unes lors du dernier colloque des approches non-médicamenteuses, en novembre dernier, intitulé cette année Citoyenneté, solidarités, libertés, vers une société inclusive.

Et se réjouit déjà de pouvoir décerner à nouveaux ses coups de cœur lors du colloque 2020, qui aura lieu les 5 et 6 novembre prochains.

Un événement que nous vous invitons à noter dès maintenant dans vos agendas : après les 30 ans de l’AD-PA l’an passé, il nous donnera l’occasion de fêter, tous ensemble, les 20 ans d’Agevillagepro.

Nous espérons vous y (re)voir, et d’ici là, nous continuerons à vous informer, vous soutenir, vous outiller (et peut-être vous surprendre…) tout au long de l’année.

Merci à tous,
La rédaction d’Agevillagepro


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -