Agevillage
  >   Actualités  >     >   Covid-19 : le secteur du do...

Covid-19 : le secteur du domicile face à l'urgence

Combien de temps pourront tenir les aides à domicile sans équipement ni consigne ?


Partager :


Alors que les aides à domicile accompagnent chaque jour des centaines de milliers de personnes âgées fragiles, leurs missions deviennent de plus en plus compliquées. Manque de masques, de solutions hydroalcooliques, de consignes claires… Le secteur du domicile manque de soutien et le fait savoir.



Des stocks insuffisants, du matériel pas toujours adapté


Le conseil départemental de Paris a fourni 300 masques la semaine dernière pour les structures de l’ADMR de la capitale. 300 masques pour une trentaine de salariés...

Annie Morel, présidente de la Fédération ADMR de Paris précise qu’il “en reste en stock 100 pour une semaine” avant de poursuivre “nous contactons les pharmacies qui n’ont plus de stocks…

L’ARS Ile-de-France n’a pour le moment fourni aucun masque aux structures de l’ADMR de Paris.

Nous avons pu en obtenir 30 via une pharmacie, nous avons 12 jours environ de stock de solution hydroalcoolique et aucune blouse de protection” souligne Annie Morel.

Une situation symptomatique d’un secteur du domicile à la peine et qui ne semble pas prioritaire aux yeux du gouvernement.



Les fédérations sonnent l’alerte


Mardi, face à cette situation compliquée, les fédérations sont montées au créneau pour tenter d’attirer l’attention des autorités.

Dans un communiqué, Adédom, l’ADMR, la FNAAFP/CSF et l'Una parlent d’une voix pour réclamer plus de moyens et des consignes claires sur la priorisation des interventions :

En 1ère ligne mais insuffisamment protégés, y compris dans les zones de forte propagation du virus, les services d’aide à domicile peinent, aujourd’hui encore, à accéder au stock de masques réquisitionnés par l’État. En dépit du décret du 16 mars, sur le terrain, ils sont encore considérés comme des acteurs secondaires et se voient refuser la délivrance des masques en officines.

Renseigner davantage les aides à domicile


Par ailleurs, et en attendant un signe fort du gouvernement, les acteurs du secteur s’organisent pour apporter soutien et consignes aux salariés.

Ainsi les Départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines ont mis en place un numéro vert (0805 38 39 49) pour les salariés des Saad sur le territoire.



Un numéro d’information qui permet de se renseigner sur les consignes de sécurité et d'hygiène en vigueur, la réglementation, mais aussi un numéro de soutien où chacun peut évoquer sa situation individuelle.

De son côté, l’Uniopss propose un espace en ligne et régulièrement mis à jour où sont centralisés l’ensemble des recommandations émanant du gouvernement.

Accéder à COVID-19 : L’Uniopss vous informe…

Afin de renforcer la sécurité des professionels et des personnes accompagnées, le Réseau de Prévention des Infections Associées aux Soins (RéPias) a récemment publié une fiche à destination des aides à domicile définissant la conduite à tenir pour prévenir la diffusion des infections Covid-19.

L'objectif de ce document est d'informer sur les gestes et actions à réaliser dans le cadre des précautions standard afin d'éviter la propagation du virus.

Des préconisations applicables avant et pendant les visites à domicile.

Consulter la fiche du RéPias


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -