Agevillage
  >   Actualités  >     >   Déconfinement : comment s'a...

Déconfinement : comment s'adapter pour permettre les visites ?

Le point sur les tests et les visites en Ehpad


Partager :


Au lendemain des annonces d’Edouard Philippe qui apportent un cadre à un déconfinement progressif et alors que les visites sont de nouveau autorisées (sous conditions) dans les établissements, panorama des solutions pour permettre aux résidents de voir leurs proches tout en respectant les consignes de sécurité.


Déplacements autorisés jusqu’à 100 km, possibilité de circuler sans attestation… Les mesures annoncées par le Premier ministre en vue du 11 mai devraient permettre aux Français de se déplacer plus facilement et de retourner voir leurs proches dans les Ehpad.

Le point sur les stratégie retenues pour sécuriser davantage les résidents et les personnels et permettre la mise en œuvre des visites.


Protocole express

Après un premier rapport sur l’isolement remis à Olivier Véran le 5 avril, Jérôme Guedj a transmis au ministre un second volet de ses travaux, portant spécifiquement sur les visites en Ehpad, le 18 avril.

Des recommandations aussitôt adoptées par le gouvernement qui a annoncé la réouverture des établissements d’accueil pour personnes âgées dès le lendemain.

La DGCS a donc élaboré un protocole dans l’urgence lundi 20 avril, pour permettre aux directrices et directeurs de permettre ces visites sans nuire à la sécurité des professionnels, des résidents ou des familles.

Le protocole, qui s’appuie donc sur les recommandations de Jérôme Guedj, mais aussi celles de la SFGG et du Comité consultatif national d’éthique, « présente des recommandations précises relatives à l’organisation du confinement dans les établissements lieux de vie des usagers », notamment concernant l’accès des personnes extérieures.

La décision finale revenant aux directions, « après concertation collégiale avec l’équipe soignante et en particulier les médecins, en particulier les médecins coordonnateurs, en fonction de la situation sanitaire de l’établissement et dans le respect des préconisations locales délivrées par les agences régionales de santé et les préfectures ».

Le Synerpa, syndicat des structures privées commerciales, invite d'ailleurs les Ehpad à ne rouvrir que lorsqu'ils sont prêts.

L'association des médecins coordonnateurs Mcoor a quant à elle souhaité préciser que « ce retour des familles est une chance qu’il faut saisir mais aussi un risque certain ». Pour apprécier les risques, l'association a mis à disposition des professionnels un protocole « permettant aux équipes soignantes d’apprécier ces risques et de mettre en place avec un respect renforcé des mesures barrières, les procédures de réalisation de ces visites ».

Pour le rétablissement des visites, il est également recommandé de consulter le CVS, Conseil de la vie sociale.

Parmi les recommandations ministérielles :
  • prioriser dans un premier temps les résidents pour qui le confinement a un fort impact sur la santé physique et mentale, à leur demande
  • des visites de deux personnes maximum, pour une durée ne dépassant pas une heure (et idéalement 30 minutes)
  • une traçabilité renforcée (registre dédié pour ces visites, prise de rendez-vous écrite…)
  • un respect strict des mesures barrières et de la distanciation sociale : pas de contact physique autorisé

Consulter le protocole

Pour rendre les visites le plus sûr possible, le Département du Haut-Rhin a annoncé le 19 avril une aide financière de 1000 euros par Ehpad, destinée à financer les aménagements utiles à l'organisation des visites.

Certains établissements permettent les visites depuis un balcon, d’autres ont aménagé une salle dédiée aux visites en respectant les modalités de distanciation. 
Une salle où les visiteurs se trouvent à distance nécessaire de leur proche (1,5 mètre minimum) ou/et séparé par une vitre. 
Autre solution, l’entreprise vendéenne Evidences Mobiliers réalise, dans le cadre de cette crise sanitaire, des espaces de rencontre intimes et sécurisés pour les Ehpad. 
Conforme aux normes requises, facile d’entretien cet agencement nommé "La Bulle²" permet plus d’intimité pour les visites tout en constituant une barrière sûre aux virus et bactéries.



Tests : stratégies régionales de priorisation


Le 6 avril, Olivier Véran annonçait le démarrage d’une « vaste opération de dépistage » dans les Ehpad.

Mais comment se déploie cette stratégie sur le terrain ? Entre le 24 février et le 14 avril, la France avait réalisé un peu plus de 460 000 tests (à l’hôpital et en ville), dont 160 000 entre le 6 et le 12 avril, pour un objectif de 500 000 dépistages hebdomadaires le 11 mai.

Impossible donc, pour l’instant, de tester massivement sur le terrain. Les régions mettent donc en place des stratégies pour déterminer quels établissements doivent être testés en priorité, et les accompagner dans ces démarches.

En Ile-de-France, les Ehpad doivent traiter en premier lieu avec leur laboratoire de proximité, indique l’ARS, dès la survenue de symptômes chez des résidents ou personnels.

« Pour les Ehpad pour lesquels le dépistage ne peut être mis en place par le laboratoire habituel, l’ARS met en place un accompagnement spécifique afin de permettre la réalisation de ces tests. »

Il concernait 70 établissements au 17 avril.

« L’Ile-de-France dispose d’une capacité de 15 000 tests/jour, dont 5000 environ sont ciblés par l’ARS sur les Ehpad. Cette capacité augmente quotidiennement et aura doublé en début de semaine prochaine. L’objectif est d’avoir testé l’intégralité des 60 000 résidents et des 40 000 personnels travaillant dans les 700 Ehpad d’Ile-de-France sous 3 semaines », précise l’agence.
 
Dans les Pays de la Loire, des équipes mobiles d’infirmiers ou de gériatrie et les IDE du SDIS ont été habilités à venir en renfort des équipes des laboratoires de biologie médicale et des professionnels de santé pour déployer les tests.

Les Ehpad testés en priorité : ceux où le premier cas remonte à moins de deux semaines ; ceux qui présentent un foyer de cas possible ; ceux chez qui le confinement en chambre des résidents « entraîner des conséquences psychiques ou physiques difficiles », afin de confirmer ou d’infirmer la nécessité d’un isolement ; et ceux qui comptent au moins un cas confirmé depuis plus de 2 semaines.

Dans le Grand Est, les tests sont pour l’instant réservés aux cas probables ou confirmés. Le 16 avril, 2 500 résidents et 1 000 professionnels avaient été testés, sur les 51 000 places et 34 000 professionnels que compte la région.

10 établissements volontaires ont par ailleurs démarré les tests le 14 avril dans le Haut-Rhin.

Dans la Vienne, l'équipe mobile REB (risque épidémique et biologique) du CHU de Poitiers est à ce jour intervenu dans un tiers des Ehpad du département, mais aussi dans cinq résidences séniors et un établissement de soins de suite et de réadaptation (SSR), pour réaliser et anlyser 2 000 prélèvements.

Un serious game pour mieux dépister


Par ailleurs, le centre hospitalier Alès-Cévennes et la société Medgame ont imaginé une plateforme de formation par le jeu destinée au personnel soignant pour apprendre les bonnes pratiques de prélèvement en Ehpad.

"Gaming Covid Chac" est un jeu mobile qui permet, de façon ludique, de se former aux bons gestes de prélèvement et de renforcer ses connaissances sur le sujet. 

Après trois premiers jeux, dédiés à l’apprentissage des bonnes pratiques en matière d’intubation, d’habillage et de déshabillage du personnel soignant en service de réanimation, ce nouvel opus a pour enjeu de faciliter le dépistage de masse en établissement. 


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

alost

22/04/2020 20:04

Bien entendu


"prioriser dans un premier temps les résidents pour qui le confinement a un fort impact sur la santé physique et mentale, à leur demande" C'est une aberration à la demande des résidents. Certains ne sont pas à même d'exprimer ce genre de chose. A la demande des familles ou des médecins de l'ehpad qui ont connaissance de l'état de santé du résident je veux bien.




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -