Agevillage

Maisons de retraite : la créativité pour faire face au virus

Comment adapter les animations en maisons de retraite pendant cette crise ?


Partager :


Cette crise sanitaire sans précédent et les mesures barrières qui l’accompagnent incitent à être plus créatif pour continuer de s’ouvrir vers l’extérieur. Ainsi de nombreuses initiatives se mettent en place pour permettre aux plus fragiles de bouger, de chanter, de danser, de s’amuser…



Depuis 2016 l’association Prendre Soin du Lien organise la Mobil’Aînés. 

Cette marche intergénérationnelle en rolateur (déambulateur à roulettes) permet chaque année de mettre en avant les seniors et la perception de la société vis à vis des personnes âgées. 

Etant donné le contexte sanitaire, la 8e édition de la Mobil’Aînés prévue le 15 mai s’est adaptée aux circonstances et s’est transformée en une version 2.0 diffusée sur internet. 

Avec l’aide des équipes soignantes, 117 vidéos ont été adressées à l’association pour cette édition virtuelle de l’événement. 

Le montage final dévoile des personnes âgées confinées en maison de retraite, dansant et déambulant pour célébrer la Mobil’Aînés à leur façon. 


Des concerts dans les maisons de retraite


De son côté, la fondation partenariale i2ml a eu l’idée de créer un festival dans et pour les maisons de retraite et résidences services de Nîmes et alentours. 

L’idée est d’amener un peu de culture dans les établissements et de mettre en lumière les artistes locaux” explique Matthieu Faure organisateur de l’événement. 

Monté avec l’aide des maisons de retraites participantes ainsi que de groupes privés et publics, ce festival nommé “Ehpadons-nous” proposera dans les jours qui viennent une exposition virtuelle et des concerts.

Les concerts se dérouleront tout au long du mois de juin dans les établissements de la région et surtout, dans le respect des mesures barrières. "L’objectif est de jouer dans les cours et jardins avec des équipes très réduites et toutes les précautions de circonstance” souligne Matthieu Faure. 

La quinzaine de concerts sera diffuse en parallèle sur la plateforme du festival qui devrait ouvrir dans les prochain jours. 

Ce site internet prévu pour la fin du mois accueillera donc les vidéos des différents événements du festival mais aussi, dès le lancement, une exposition constituée de textes, de poèmes ou de chansons sur le thème de la "liberté", réalisés par des personnes âgées vivant en maison de retraite ou résidence service.

Une riche initiative qui a vocation à se pérenniser sur Nïmes et certainement se déployer sur d’autres villes.


Accéder au site Ehpadons-nous

Des maisons de retraites qui accueillent des artistes ailleurs aussi à l’image de cet Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) de Niort qui a réalisé une scène ouverte en son sein.

Scène sur laquelle conférenciers et musiciens sont venus apporter un peu de bonheur aux résidents de l’établissement comme en témoigne cette vidéo proposé par la Web TV Sacré Coeur 79.


La maison de retraite comme source d’inspiration


Sensible à la situation des personnes âgées pendant cette crise, l’artiste Pierre Colporteur de Chansons a composé une chanson avec la complicité de deux femmes vivant en maison de retraite. 

Le rap d’Huguette (et de Germaine) est écrit à partir des anecdotes et réflexions des deux résidente et raconte leur quotidien pendant le confinement.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -