Agevillage

Vivre bien et plus longtemps chez soi grâce au numérique, c'est possible !

La crise sanitaire confirme le rôle essentiel des nouvelles technologies


Partager :

Plus que jamais, la crise sanitaire et les mois de confinement qu’elle a engendré ont mis en lumière le caractère essentiel des technologies pour vivre chez soi en lien et en sécurité. Un constat corroboré par plusieurs études parues ces derniers jours.

Explosion de la télémédecine, des solutions de visio dans le cadre du travail comme des loisirs : le confinement a accéléré nos usages de ces technologies. Et ce dans toutes les tranches d’âge.

Des solutions pour renforcer les liens…


Les plateformes de visioconférence ont explosé durant le confinement : Zoom, malgré ses défauts en matière de sécurité, a enregistré 20 fois plus d’utilisateurs, Meet de Google 30 fois plus de téléchargement États-Unis dans la semaine du 15 au 21 mars qu’avant la pandémie, 140 fois plus de téléchargements en Italie, 64 en Espagne… Sans oublier WhatsApp ou Messenger, également très utilisées.

Des solutions gratuites et relativement simples à prendre en mains depuis un ordinateur, un mobile ou une tablette.

Près de 7 seniors sur 10 ont d’ailleurs été surpris d'utiliser autant les technologies pendant le confinement, selon une enquête de l’Institut français des seniors. Un sur deux a même découvert des applications qu’ils utilisent désormais régulièrement.

Pour échanger avec ses proches, mais aussi pour continuer ses activités bénévoles ou dans une optique de loisirs. De nombreuses initiatives et activités à distance ont vu le jour durant les mois d’isolement.

Prévenir et réagir en cas de chute ou d’accident…


D’autres technologies se sont révélées particulièrement utiles durant la crise, à commencer par la téléassistance. Notamment pour les personnes âgées dont les aidants n’ont pu se déplacer durant le confinement.

Différentes études le confirment en effet : la téléassistance permet de rassurer les aidants quant à la sécurité de leur proche, qu’il vive chez lui ou en résidence pour seniors.

Selon une enquête menée par la société Telegrafik, 70 % des aidants se déclarent rassurés de savoir que leur proche dispose d’une telle solution.


Mais la technologie offre bien d’autres avantages. Selon trois études commanditées par l’opérateur Tunstall, adopter un système de téléassistance permet de retarder l’entrée en résidence de près de 9 mois, d’éviter environ 5000 euros de dépenses sociales par an et d’améliorer le bien-être de l’utilisateur.

Et rester informés…


Tout au long de la crise, les solutions numériques ont également permis de rester informé, via les réseaux sociaux et les sites d’informations comme le nôtres.

Selon les chiffres de l’ACPM (Alliance pour les chiffres de la presse et des médias), les Français ont ainsi considérablement consulté les sites de presse en ligne : + 111 % de visites durant la première semaine du confinement, puis entre + 57 et 86 % ensuite.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -