Agevillage
  >   Actualités  >     >   "Les services à la per...

"Les services à la personne" aux éditions La Découverte, collection Repères


Partager :

Les services à la personneL’enjeu des services à la personne et celui de la création d’emploi. De celui-ci découle celui de la professionnalisation et de la qualité de ces emplois. Compte tenu des nombreuses compétences à mobiliser, d’une part, de la faible attractivité, d’autre part, il est nécessaire d’accroître la qualification des personnels, faiblement diplômés qui constituent ce secteur. Lesquels ? Pourquoi ? Comment ? Quelle professionnalisation, en effet, pour quel type de service rendu ? Dans quelles conditions de travail et d’emploi ?

L’ouvrage prend le parti d’examier le secteur sous le prisme de l’emploi
et tente des incursions dans plusieurs directions. Tout d’abord, celle de l’interaction entre le prestataire-intervenant et le « client ». En effet, pour un premiers tiers des emplois des services à la personne, spécifient les auteurs, celui de l’aide à domicile au service des personnes âgées le service se situe dans un rapport social de simultaneïté ; pour un second tiers, celui des employés de ménage, il s’agit d’un rapport de confiance. Le service en ce sens n’est pas un « produit » banal.

L’emploi et sa qualité sont intimement mélés à la qualité du service
parce qu’expliquent les auteursdans la relation étroite qui unit intervenant et récipiendaire, en particulier pour les publics dépendant, personnes âgées ou jeunes enfants, soit la moitié des usagers, « on pressent une conciliation difficile etre une prestation authentiquement professionnelle et un salariélui-même dans un situation de grande fragilité économique et sociale »

Le développement des services à la personne est tout d’abord resitué
dans le vaste contexte de tertiarisation des économies et de l’emploi et des choix de société qui en ont résulté. Les auteurs s’aventurent dans la définition du secteur des services à la personne « dominé par une logique politique » mais constitue une « anti-réalité statistique ». Ils étudient les récentes tentatives de structurations en « marchés » survenues depuis la loi du 25 juillet 2006, dite « Plan Borloo ». Pour les auteurs « offre et demande ne sont pas des réalités spontanées » sur ce marché.

Sur la base du constat (mesures à l’appui) selon lequel les emplois sont de mauvaises qualité,
l’ouvrage soulève la question centrale de qualité de l’emploi et qualité de service. Les auteurs misent sur la professionnalisation comme élément central de la résolution de l’enjeu. Un préalable, toutefois : la reconnaissance collectivement négociée de la pluralité des registres de professionnalité. Sur ce point, ils mettent en garde contre les risques d’hégémonie d’une convention sur les autres. Une convention se définit par sa cohérence et par sa stabilité ce qui suppose un minimum de consensus, précisent-ils.

Les services à la personne
Poche: 122 pages
Editeur : Editions La Découverte (22 janvier 2009)
Collection : Repères Economie
Pour commander en ligne


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Pascal

11/11/2009 09:11

L' ENJEU ?


Non l'enjeu des services à la personne ne peut être la création d'emploi. LE SEUL BUT RECHERCHE EST CELUI DE REPONDRE AUX ATTENTES DU "CLIENT BENEFICIAIRE". De la en découlera surement des création d'emploi et du professionalisme. Reste entière toute la difficulté de répondre aux attentes de ces personnes : elles sont souvent en contradiction avec les conditions de travail des intervenantes. Tout nos efforts doivent être de trouver des réponses adaptées à ses attentes et qui respectent les intervenantes.




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -