Agevillage
  >   Actualités  >     >   Enquête nationale du GRATH ...

Enquête nationale du GRATH sur les besoins de relais des personnes âgées et leurs aidants

Hébergements temporaires


Partager :

Enquête GRATH sur l'accueil temporaireLe 12 novembre 2009, le GRATH (Groupement des acteurs de l'hébergement temporaire) organisait sa conférence nationale sur l'accueil temporaire.
Après une première enquête en 2007 où Jean-Jacques Olivin du GRATH témoignait du besoin de pédagogie vers les promoteurs des services d'accueil temporaire, le groupement a piloté une étude nationale en 2009 sur les besoins  et attentes des personnes âgées dépendantes et leurs proches aidants en matière de relais.


Le GRATH a reçu le soutien de la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie) et de la fédération AGIRC-ARRCO. des groupes Agrica, Pro BTP, Lourmel pour ce projet. Agevillage.com faisait partie du comité de pilotage de l'étude confiée à l'institut LH2.
Après une phase qualitative, 500 interviews téléphoniques auprès d'aidants ou personnes potentiellement concernées, ont été réalisées au printemps et au début de l'été.
Il s'agissait de mesurer la connaissance, l'emploi ou le non-emploi des différents services 
tels que
- les services d'aides à domicile
- les remplacements temporaires à domicile (cf. concept Baluchon Alzheimer au Québec, en Belgique)
- la garde itinérante de nuit
- l'accueil de jour
- l'hébergement temporaire
- les familles d'accueil
- l'accueil conjoint aidants-aidés comme le concept Vacances Répit Famille®

Voir l'interview de Jean-Jacques Olivin sur le lancement de l'étude 

 

Les enseignements : quatre grands freins à l'utilisation des services
- un déficit d'informations notamment pour les services différents de l'aide à domicile. Certaines personnes âgées interrogées ne savaient pas encore qu'elles avaient de fait droit à l'APA.
- des freins psychologiques : culpabilité des aidants de laisser un proche, mauvaise image des maisons d'accueil, manque de confiance envers les professionnels
- des freins matériels : coût d'accès aux prestations, coût du transports.
Jean-Jacques Olivin rappelle que certains départements, comme le Finistère, ont fait le choix de financer l'accueil temporaire pour les établissements habilités à l'aide sociale, par des tarifs spécifiques pour libérer les gestionnaire et permettre aux personnes âgées les plus modestes de ne s'acquitter que du forfait hospitalier
- un décalage entre les attentes et l'offre proposé (manques de souplesse, poids de l'organisation collective, horaires inadaptés, pas d'offre le WE...)

Voir L'analyse de Jean-Jacques Olivin

 

Jean-Jacques Olivin présente l'actualité du GRATH, ses projets, comme le portail SARAH qui référence en direct les place d'accueil temporaire

 


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -