Agevillage
  >   Actualités  >     >   Construire une démarche d'e...

Construire une démarche d'expertise en intervention sociale

L'expertise une compétence pré-requise


Partager :

Construire démarche expertise en intervention sociale« Nous plaidons ici en faveur d’un nouveau modèle d’intervenant social", revendiquent Akim Guellil et Sandra Guitton-Philippe, les auteurs de cet ouvrage qui entend contribuer au débat sur les nouveaux métiers de l’intervention sociale.

Devenue compétence pré-requise qu’elle soit opérationnelle pour les assistants de service social, les éducateurs ou plus organisationnelle, plus stratégique, en ce qui concerne les cadres, l’expertise s’inscrit dans tous les nouveaux référentiels métiers. 

Les auteurs se positionnent dans le vaste champs que recouvre le secteur social et médico-social, dans lequel expliquent-ils,  l’intervention sociale débordant les missions d’aide et d’action sociale englobe la politique de la ville, l’économie sociale et solidaire (ESS), le développement social local. « L’acquisition d’une compétence d’expert est d’autant plus  cruciale que les fonctions et métiers s’exercent dans des univers mouvants et décloisonnés dans lesquels les savoirs et les pratiques se partagent ou s’affrontent.

La définition de la démarche d’expertise en intervention sociale constitue l’essentiel de la première partie de l’ouvrage qui explore plusieurs niveaux de réflexion. D’abord les  contextes  politiques, institutionnels, formatifs et professionnels dans lesquels l’expertise s’impose (chap.1). Ensuite les auteurs  analysent le sens et les enjeux de la promotion d’une démarche d’expertise propre au secteur. Ils présentent, enfin, les cadres de référence (chap.3).

Le cadre méthodologique fait l’objet de la seconde partie. L’expertise s’élabore dans une perspective de résolution de 3 polarités : politiques publiques (chap. 1), population (chap.2) et offre de service (chap.3). dans la démarche proposée, ces composantes interviennent de façon différenciée.

La population reste le point d’entrée ; paradoxalement parce qu’elle est la finalité des missions assignées aux structures d’intervention. « Plus précisément, l’étude des caractéristiques de la population est le prisme pour évaluer la cohérence des orientations des politiques publiques ainsi que la réponse choisie par l’établissement. Par ailleurs, l’analyse de la politique publique est un élément fondamental du raisonnement car elle permet de dévoiler les écarts entre la population et l’offre. C’est dans cet écart identifié que se construit le projet institutionnel (associatif, d’établissement ou de services (chap. 4).

Dans le contexte concurrentiel et contraint que connait actuellement le secteur, les auteurs fournissent des outils pour caractériser l'offre de service et repérer les leviers du changement.

Ce livre s'adresse aux professionnels (cadres, formateurs, consultants, praticiens…) et aux stagiaires en formation désireux de comprendre et mettre en œuvre la démarche d'expertise.

Akim Guellil
est directeur d’établissement social et médico-social. Il intervient en tant que consultant dans le domaine de l’expertise et dans l’accompagnement des structures pour l’élaboration de projets d’établissement et de service.

Sandra Guitton-Philippe, docteure en sciences politiques est responsable des formations  de cadres (CAFERUIS, DEIS) et de directeurs de l’action sociale (CAFDES). Elle réalise des évaluations de politiques publiques pour des associations d’action sociale et des collectivités territoriales.

Découvrir le sommaire

Commander en ligne


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -