Agevillage
  >   Actualités  >     >   Communiquer avec une person...

Communiquer avec une personne malade à un stade avancé : méthode Grisé

Décoder, comprendre pour mieux accompagner


Partager :

Communiquer avec une personne malade à un stade avancé : méthode GriséFace à l'oubli des mots, la palilalie (répétition sans arrêt), la perturbation de la conception des phrases, l'auteur Jacinthe Grisé, psychologue, gérontologue, a mis au point une méthode centrée sur la communication non verbale (CNV) : touchers, gestuelles, distances, postures, expressions du visage, du regard.

"Parce que la personne malade peut communiquer jusque la fin de sa vie" (page 63), l'auteur propose un processus de réflexions/actions associé à des exemples de gestuelles adaptées (en images) pour maintenir la communication et comprendre les éventuelles moments critiques.

Cinq temps de réflexion/action
1. Percevoir la communication non verbale (observations, seuls, en équipes)
2. Avoir connaissance de la personne (son histoire, ses désirs)
3. Diférencier des origines de la CNV : physiologique, psychologique, sociale
4. Etablir un ou des liens entre l'intervention professionnelle et la réaction de la personne accompagnée
5. Valider ses perceptions

Exemples de recommandations pour mieux se faire comprendre (page 72) : éliminer les distractions dans l'environnement, capter l'attention, coordonner les communication verbale et non-verbale, utiliser des mots courants, soyez approbatif...

Communiquer avec une personne âgée atteinte de la maladie d'Alzheimer à un stade avancé
Jacinthe Grisé
Editions Chronique Sociale
86 pages - 14,90 euros.
Pour commander en ligne Communiquer avec une personne âgée atteinte de la maldaie d'Alzheimer à un stade avancé


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -