Agevillage
  >   Actualités  >     >   Le point sur l'architecture...

Le point sur l'architecture et le grand âge dans la revue Retraite et Société n°60 de la CNAV


Partager :

Retraite et société n°60 de la cnavLe numéro 60 de la revue "Retraite et société" de la CNAV, se décompose en deux parties travaillant le thème "Comportements face à la retraite : approche économique".

Dans la deuxième partie, Pierre-Marie Chapon, de l'université Lyon 3, chargé de recherche Icade, fait le point sur Architecture et grand âge.
En complément des réflexions de la mission "Vivre chez soi", le partenaire du Prix" Vivre ensemble aujourd'hui et demain" (avec Agevillage) montre le choix des centralités parmi les critères d'implantation. Les enjeux
- tisser du lien social,
- proposer des logements malgré des revenus faibles (600 000 personnes âgées dont 60% de femmes) vive avec l'ASPA à 628 euros/mois, sous le seuil de pauvreté.
- "défier la mort" par l'architecture (des logements proposant un "parcours de santé quotidien", "bouger chez soi pour ne pas vieillir")
- innover dans les établissemenst médicalisés, devenus des cliniques de fin de vie : jouer sur des espaces en grappes, jardins/patios, les possibilités de s'isoler avec ses proches, tout en permettant aux regards de s'échapper vers l'extérieur (même allongé ou en fauteuil roulant).
- des programme à haute qualité environnementale et haute qualité du vieillissement

A lire aussi : "Le choix de vieillir à domicile : l'inévitable adaptation des modes de vie" par Sébastien Lord, docteur en aménagement du territoire et développment régional, maître en science de l'architecture, chargé de recherche au CEPS/INSTEAD département géographie et développement.
Ses études mettent en exergue quatre types de mobilité pour "penser le territoire pour plusieurs mobilités"
- le "domocentré" : quotidien axé sur le domicile, nombre restreint de lieux visités sur le territoire
- le "voisineur" : espace réduit d'action, nombre de lieux visités un peu plus important, sorties de proximité
- les "pérégrinateurs" et les "hypermobiles" : espaces d'action plus vastes, le domicile est un point d'ancrage spatial où convergent les déplacements quotidiens.

Accéder au Numéro 60 de la "Revue Retraite" et société de la CNAV


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -