Agevillage
  >   Actualités  >     >   Vieillesses ordinaires. Gér...

Vieillesses ordinaires. Gérontologie et Société N° 138 (FNG)

Les vieillesses qui vont bien


Partager :

Vieillesses ordinaires numéro 138  fngLa vieillesse et, plus particulièrement, la très grande vieillesse sont des périodes de vulnérabilité, de fragilité et de dépendance à autrui plus radicales. Pourtant, bien que réels, la solitude, le handicap et la maladie ne constituent pas des indicateurs fiables pour décrire les « vieux » en 2011. Réduire la longue période de vie qui s’étend désormais après la cessation progressive d’activité à une inévitable dégradation physique, psychologique et sociale relève donc de l’erreur.

En prenant le titre de Vieillesses ordinaires, ce numéro donne à lire l’hétérogénéité et la superposition des modes de vie, des états de santé, des situations personnelles, des attentes, des besoins, des réalisations, des projets de « vieillesses qui vont bien » et qui dénoncent par avance toute tentative de généralisation.

Alors que l’espérance de vie n’a jamais été aussi importante, le paradoxe de nos sociétés est de rajeunir sans cesse l’âge auquel on devient vieux en le liant trop étroitement à l’activité productive. Or, s’il y a une caractéristique commune à toutes les vieillesses ordinaires c’est bien la prise de nouveaux rôles sociaux et le fait de vivre autrement l’ensemble des liens qui nous unissent les uns aux autres.

De la création d’activité à l’engagement associatif et à l’"empowerment" en passant par les pratiques des nouvelles technologies, les activités de loisirs, les «vieux » sont présents et actifs. Ce numéro rappelle le décalage qu’il y a entre les pratiques de vie quotidienne, les représentations sociales et les politiques publiques de la vieillesse, un décalage qu’il est urgent de rattraper et de combler.

Gérontologie & société n° 138 - Vieillesse ordinaires
septembre 2011 - 280 pages ;  26,50€
Télécharger le sommaire et bon de commande 


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -